A l’approche du dixième anniversaire de la disparition de la star des Windsor, enquête sur ces femmes et ces hommes qui n’ont pas hésité à engloutir plusieurs dizaines de milliers de dollars dans l’achat de ses robes du soir. Au début de la vente, je trouvais que les enchères ne montaient pas assez haut, raconte Ellen Petho. Je me suis dit “ ils ont voir ce qu’ils vont voir, personne n’emportera une seule robe à moins de 20 000 dollars ”. J’ai commencé à faire grimper les prix. A la fin, j’en avais acheté cinq. New York, 25 juin 1997. Dans un Manhattan chauffé à blanc et pris d’assaut par la presse du monde entier, soixante-dix neuf tenues de soirée appartenant à la princesse de Galles sont dispersées chez Christie’s au profit de la lutte contre le sida et le cancer, au tarif moyen de 41 000 dollars pièce.