@Philippe Metzger tout à fait d’accord sur fait que la seule gestion des trolls sur Twitter ne suffit pas et tout à fait d’accord sur le fait que c’est une solution individuelle donc réservée à ceux qui prendront la peine d’investir du temps et qui ont les compétences pour ça.

C’est pourquoi j’ouvre à la fin de ce billet sur quelque chose de plus large : la vraie solution c’est l’éducation aux médias, l’éducation aux nouveaux médias. Certes on pourra me répondre que c’est plus facile à dire qu’à faire, mais de même qu’on éduque ses enfants en leur expliquant qu’on n’insulte pas quelqu’un dans la rue sans en assumer les conséquences, de même, les parents, l’école, les associations et autres tiers lieux, devraient expliquer qu’Internet est un espace public et qu’en tant que tel il y a des règles à respecter. Ça s’appelle le vivre ensemble et ça s’apprend. Par exemple, plutôt que d’apprendre aux élèves à coder ou d’équiper toutes les écoles de tablettes (comme si glisser son doigt sur un écran était une compétence) peut-être faudrait-il enseigner le numérique autrement et enseigner aux élèves à lire, écrire, créer, publier, partager et remixer. Bref, éduquer plutôt qu’interdire.