Salut Grégoire, ça fait plaisir de tomber sur ton blog 🙂

Mon expérience n’est pas tout à fait la même, ou en tout cas j’aimerais amener quelques nuances à l’avis que tu développe ici.

Il existe des espaces de coworking qui ne sont pas des business, mais qui sont simplement une co-location de bureaux. Un bon exemple est le projet « Happy Hours» (http://happyh0urs.com/) qui sévit en plein coeur de Rennes, depuis quelques années maintenant. Ce serait intéressant de leur poser la question du coût au m², parce que j’ai l’impression que ta dernière citation est dans les choux: eux ne se font pas d’argent sur le dos de quiconque, ils divisent les loyers, et peut-être se gardent une partie en réserve.

Voila. Le tableau me parait un peu moins terne comme ça: il existe des lieux qui ne sont ni des usines à fric ni des tiers lieux ouverts à tous.

A bientôt !
Alex