Je rejoins Mylène. C’est par facilité (pour cause de saturation?) que la plupart se contentent de tout centraliser sur un medium, Facebook, Twitter ou autre.
Je te rejoins sur le suivi des commentaires sur Twitter. C’est infernal. Pas mal de blogs connus ont même désactivé les commentaires sur leur site pour éviter la gestion des spams. Je peux comprendre. Et enfin, « modérer » des commentaires qui ne peuvent dépasser 140 caractères est plus aisé.