Vous êtes sur Barbablog et tu kiffes jeune. Cherche sur ce blog...

Chrome OS, pas assez libre pour moi

Photo de Danilo Urbina sous licence Creative Commons
Juste pour ajouter de l’eau à mon moulin, et vu que je suis souvent d’accord avec moi même, ce qui soit dit en passant dénote un certain équilibre psychologique, je reviens sur les chromebooks, non plus dans le cadre particulier de l’ideasbox mais dans le cadre de mon usage personnel.

Définitivement, les chromebooks, ce n’est pas pour moi. Comprenez moi bien, au delà d’un choix idéologique, du danger qu’il y a à abandonner ses données aux mains d’une entreprise prédatrice (nous sommes tous des Sarah Connor), d’un point de vue strictement pratique, je ne peux pas utiliser de chromebook.

L’expression logiciel libre prend tout sons sens sur chromebook, même si l’os lui même est open source gnagnagna. Avec un chromebook je ne peux pas accéder à des fichiers via smb (ça plante une fois sur deux), je ne peux pas lancer de terminal, je suis obligé de payer pour installer un client sftp alors que de très bons logiciels libres ou gratuits existent sur TOUTES les autres plate-formes windows, linux ou mac, (filezilla, cyberduck, un bon vieux terminal), je ne peux utiliser ni python, ni php, ni rien scripter, je ne peux pas télécharger de torrent ni me connecter à un chan IRC (à moins de passer par un serveur ce qui est débile puisque j’utilise DEUX ordinateurs pour faire UN truc), je ne peux pas éditer une image, un pdf, un fichier vectoriel, un fichier audio, une vidéo, je ne peux pas installer sur ce qui est censé être MA machine les logiciels qui conviennent à MON usage (kiwix, firefox, thunderbird, calibre, uberwriter, etc.).

Non, vraiment, Chrome OS, j’abandonne, j’oublie, j’enterre, je disperse, j’éparpille façon puzzle. Et ne me parlez plus de cette histoire [1]. Mais vous êtes bien libres d’utiliser ce que vous voulez.

  1. Oui je sais la référence est #old, mais moi aussi

6 réponses à “Chrome OS, pas assez libre pour moi”

Mentions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.