@fo0_ Je suis pas complètement en désaccord avec Johnson. Si la plupart des utilisateurs de Windows avaient déjà un Windows non craqué, à jour, avec un anti virus et un firewall, ça les protégerait de 80% des menaces. Ensuite en effet, restent tous les problèmes associés à l’utilisation d’un logiciel propriétaire, et particulièrement Windows.

Ce que j’ai voulu dire, qui n’était peut-être pas extrêmement clair dans le billet ci-dessus, c’est que vu les pratiques en informatiques parfois catastrophiques, il vaut mieux essayer d’améliorer l’existant, même sur Windows, pour ensuite aller plus loin.

On ne devient pas utilisateur de logiciel libre du jour au lendemain. Et parfois un Windows clean peut être la première étape vers un peu plus de sécurité. L’idéal étant bien sûr à terme de se débarrasser de Windows. Surtout quand on voit ce qui arrive avec Win10.