28 avril 2015 # # # Pas (encore) de commentaires

Les attentats de janvier ? La faute aux jeux vidéo selon un député

Numérama déterre une déclaration intéressante du député socialiste Jacques Cresta. Le 31 mars il interrogeait ainsi le ministre de l\’intérieur :

Par son impact d\’identification à des situations d\’ultra-violence, cette pratique (des jeux vidéo violents) est susceptible d\’orienter des personnalités vers des actions violentes ou vers la délinquance. Les événements tragiques de janvier 2015 et les tensions qui traversent notre société doivent nous faire réfléchir, entre autres, au contrôle de la diffusion de ces scènes violentes

Je crois que monsieur Cresta a mis le doigt sur LE problème de la société française : ce n\’est ni la misère sociale et intellectuelle favorisée par un situation économique dégradée, ni la radicalisation d\’une partie de la société face au cynisme de certains politiques, ni les tensions communautaristes attisées par des partis démagogiques qui ont créé le terreau sur lequel ont grandis les Coulibaly et Kouachi, non, ce sont tout simplement les jeux vidéos.

M. Cresta aurait-il un explication aussi brillante pour le réchauffement climatique ? Peut-être est-ce dû aux fumeurs qui avec leur cigarettes et leurs briquets ont fait monter la température de plusieurs degrés en quelques siècles ?

Il paraît qu\’on a les dirigeants qu\’on mérite. Qu\’est ce qu\’ont bien pu faire les administrés de sa circonscription pour mériter M. Cresta ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.