Vous êtes sur Barbablog et tu kiffes jeune. Cherche sur ce blog...

Un progrès historique

Doit-on appeler progrès historique le fait de découvrir que la surveillance totale et le contrôle total de la population s’avèrent également possibles avec des moyens relativement non violents, relativement peu sanglants ?

C’est l’une des phrases choc de l’article de Hans Magnus Enzensberger, Le terrorisme publicitaire. Selon lui, la publicité n’a eu de cesse de maintenir les citoyens dans une économie de captation de l’attention les empêchant de s’interroger sur le monde dans lequel ils vivent.

Ces 3 ou 4 dernières années, la publicité a pris une dimension politique encore plus importante et angoissante avec les géants du web et leurs méthodes de tracking, des méthodes mathématiques, qui s’avèrent de très loin supérieures aux méthodes jadis utilisées par les techniciens de la domination politique des polices secrètes. De là, Hans Magnus Enzensberger en vient à la collusion entre les géants du web et les États, dont il dit que le partenariat forme un univers politique parallèle dans lequel la démocratie ne joue plus le moindre rôle.

Un article énervé, à lire absolument, spécialement par ceux qui n’ont rien à cacher.

Laisser un commentaire