Vous êtes sur Barbablog et tu kiffes jeune. Cherche sur ce blog...

Contre manifestations en ligne

En ce moment, après 2 mois de contestation et 6 manifestations qui ont rassemblées à chaque fois plus de 3 millions de personnes, on voit fleurir sur internet divers sites, pages ou groupe facebook contre les grèves et les prises d’otage. Il y a la Contre-Manifestation en ligne du 21 octobre 2010 [1], le mouvement Stop la grève avec son site, sa page facebook et son compte daily motion (je vous fais même de la pub les gars, profitez-en c’est gratuit)… et certainement beaucoup d’autres mais n’étant pas membre des jeunes pop, de l’UNI ou de l’UMP, je ne les connais pas [2].

Edit : il s’avère que la contre manifestation du 21 octobre est un évènement organisé par le collectif « Stop la grève ».

Le but de ces dangereux activistes en ligne est de dénoncer ces gros cons de syndicalistes qui font chier à défiler et à bloquer le pays et que nous on n’a plus d’essence pour aller travailler merde alors c’est pas possib’ je suis en colère alors je contre manifeste en ligne. Comme ces contre manifestants sont des gens biens sous tout rapport et qu’ils travaillent dur pour gagner leur pain quotidien – merci seigneur -, ils n’ont pas le temps de manifester ; donc, ils le font en ligne, sur facebook. C’est pratique : déjà, pas besoin d’essence pour aller à la manif – ça tombe bien, ils n’en ont plus – et puis on peut faire ça entre midi et deux, en mangeant un sandwich devant l’écran tranquillou pendant la pause déjeuner, sans perdre de temps.

Sauf que chers amis contre manifestants et sympathisants de Stop la grève…

Autant Internet est un formidable outil de communication, autant la communication sans action ça ne sert à rien. Alors chers amis anti-grévistes, je vous en prie, continuez à faire des manifestations en ligne ou des pages facebook ou même des vidéos sur dailymotion si ça vous amuse. Mais chers amis anti-grévistes qui êtes assez imbus de votre petite personne pour employer le mot otage [3] pour vous qualifier car, pauvres de vous, vous ne pouvez plus prendre les transports en commun ou même votre voiture pour aller travailler, laissez moi vous dire que tant que vous ne descendrez pas pour crier votre colère à ceux qui défilent, tant que vous n’agirez pas, vos protestations resteront inutiles. Continuez à vous énerver sur votre profil facebook, à envoyer des messages rageurs de 140 caractères sur twitter ou à poster des commentaires réac’ dans les blogs et magazines en ligne mais surtout, surtout, gardez votre cul sur votre chaise derrière votre écran et ne descendez pas dans la rue. Vous continuerez à rendre service aux 3,5 millions de personnes qui manifestent depuis septembre et aux 59% de la population française qui les soutiennent.

  1. Contre manifestation : terme complètement con puisqu’une contre manifestation est en soi une manifestation
  2. Amis UMPistes, si vous passez par là, n’hésitez pas à faire connaître vos contre manifestations à la con dans les commentaires.
  3. On peut par exemple lire sur la page de présentation de Stop la grève :

    Stop la grève est un collectif qui défend le droit pour chacun de ne pas être pris en otage par les manœuvres politiciennes engagées tantôt par les syndicats, qui défendent bien plus facilement leurs intérêts plutôt que ceux des français, tantôt par certains dirigeants politiques, tout heureux de pouvoir compter (et jouer) sur le « capital grévistes » afin de prendre le pays tout entier en otage et d’empêcher le bon déroulement d’une réforme dans notre pays.

3 réponses à “Contre manifestations en ligne”

  1. sebyrollins dit :

    Je nuancerais quand même la différence entre un anti-gréviste et un anti-blocage, ce sont 2 notions bien distinctes !

    Pour ce qui est de la prise d’otage : ça me saoule de voir que chaque année on retrouve les mêmes corporations de fonctionnaires faire systématiquement la grêve en bloquant les autres (RATP, RER, AIR FRANCE, par ex). S’ils veulent être juste, qu’ils aillent bloquer l’Elysée ou l’assemblée nationale, mais pas la majorité des français qui doivent aller travailler.

    Concernant le blocage du pays, à part faire kiffer les vénères de la life, je ne vois pas l’intérêt du truc, si ce n’est que ca va coûter de l’argent et qu’il faudra (nous) le payer un jour.

    Pour les retraites, y a une élection présidentielle qui arrive et il suffit de mettre le bon bulletin dans l’urne ! Autant il y a des travaux pénibles à prendre en compte, autant il me parait aussi juste de prendre en compte l’augmentation de l’espérance de vie, le tout étant de pérenniser notre système bon (mais pas parfait) de retraite.

    Pour ce qui est de taxer le capital, pourquoi pas, mais faudrait déjà rembourser la dette avec !!!

  2. Marco dit :

    Un seul mot : BRAVO !!!!

    ça fait du bien, une petite fenêtre ouverte sur le point de vue pro « manif. contre l’allongement de la durée du travail » et pro « merde à l’autre ». Parce que, moi, dans mon gros service informatique, je me sens vraiment seul au milieu de tous les « pris en otage » que sont mes collègues.

    Et comme disait l’autre : oui à l’état honnête, non aux talonnettes !

  3. Arnaud B. dit :

    @sebyrollins

    J’ai pris les transport en communs pendant 25 ans 😉 et je serais tenté de te dire la même chose qu’une policière le jour ou j’ai sortis à un contrôleur qui me demandais mon titre de transport : nan je fais grève !!!
    Réponse de la fliquette : »mais monsieur ont est dans un pays libre : ne prenez pas ce type de transport, prenez votre vélo, vos pieds …personne ne vous oblige a prendre le train »

    Depuis j’ai acheté un Vélo …. et j’ai gagné 3 h de loisir par jours en ne travaillant plus sur paris !! … en plus vu que le parking est devenu payant dans ma ville avec abonnement au mois pour les résidents (plus cher de parking par ans que d’impôt locaux !!!), je n’avais plus moyens j’ai donc viré ma voiture, alors les problèmes d’essence bof … tout ça pour dire que moi je me sent plus otage du gouvernement que des grévistes !!!

Laisser un commentaire