La différence entre @font-face (qu’il faut utiliser encore avec de multiples précautions et j’aurais dû le mentionner dans l’article) et les cufon, typekit ou autres techniques de remplacement, c’est qu’avec @font-face on peut utiliser des polices autres que les polices websafe sur de grands blocs de textes – chose quasi impossible à réaliser avec cufon ou Sifr sans mettre à plat le navigateur.

Evidemment, puisqu’on reste dans l’univers du web et e ses multiples plateformes / navigateurs, l’utilisation de @font-face n’exclue en rien une bonne phase de test sur les différents navigateurs et os.