Le printemps arrive… WordPress 3 aussi

Et avec le printemps, un nouveau design pour barbablog. Malheureusement je n’ai pas autant de temps que je le souhaiterai mais j’avance, j’avance… Et pour entretenir le mystère (si mystère il y a) et surtout parce que ça me fait plaisir, je poste ici quelques capture écran teasing.

La refonte de ce blog a été spécialement influencée par un billet de Bryan Cray The more I know, the less I need. Le nouveau barbablog sera donc léger comme une plume d’oie portée par le vent du sud. Il sera également agrémenté de nouvelles fonctionnalités comme par exemple un nouveau type de lien avec mon compte delicious sur lequel je suis très actif et qui finalement ne ressort que très peu sur ce blog. Ceci répond à une nouvelle façon d’envisager un site : non  plus comme une entité isolée au milieu d’internet, mais plutôt comme un agrégateur transparent de différentes sources de contenus. Digression : c’est un des trucs que j’essaye d’expliquer aux étudiants que je vois passer en jury dans une école multimédia où il m’arrive d’être jury justement : un site web ce n’est pas une boîte fermée fermée, c’est tout l’inverse, un site existe d’autant plus qu’il est connecté à d’autres sites, que ce soit basiquement avec des liens ou de manière plus complexe avec l’intégration de services externes – hop fin de la digression.

Changement de moteur

En plus de la carosserie, je change également le moteur : sous le capot on trouvera du html 5, des css3 (il était temps) et le tout sera propulsé par WordPress 3 (Whoua!) qui est tout simplement une tuerie comme dirait mon petit cousin Kevin.

Un mot Plusieurs mots sur WordPress 3 en passant : la plupart des plugins installés précédemment fonctionnent sur la version alpha ; on peut donc supposer que la rétro compatibilité entre la version 2.9 et la nouvelle version 3 sera forte, comme souvent avec WordPress (on ne peut pas en dire autant de tous les CMS mais je ne vise ici personne et certainement pas Drupal 7 – allez hop ! Un troll !).

WordPress 3

WordPress 3 est d’une prise en main tout aussi simple que les précédentes versions. Ce n’était pourtant vraiment pas gagné vu les grosses nouveautés embarquées dans cette v3 –  je pense plus particulièrement à la fusion WordPress / WordPress Mu et à la possibilité de gérer du multisite avec WordPress 3. Cette fonction n’apparaît que si vous l’activez en ajoutant une ligne dans le fichier de conf de WordPress et ne vient donc pas polluer une installation standard de WordPress 3. Très malin de la part de l’équipe de dev de WordPress qui arrive a conserver ainsi la simplicité de l’interface. Ma crainte pour cette version étant de voir ce CMS si léger  à l’utilisation se transformer en un gros vilain bloatware.

Autre grosse nouveauté de cette v3 (de WordPress) la gestion de plusieurs types de contenu – l’un des gros manques de WordPress à ce jour. En ajoutant quelques lignes de codes dans le fichier functions.php on crée un nouveau type de contenu et de nouveaux menus apparaissent comme par magie dans le back office. J’espère que cette fonctionnalité va encore évoluer et qu’elle sera plus documentée lors de la sortie officielle de la v3. En effet, autant la  personnalisation de l’interface d’un nouveau type de contenu est assez aisée, autant la gestion des champs personnalisés et de leur corolaire dans le back-office – à savoir les meta box – (ok après ce charabia technique j’ai bien conscience de ne plus m’adresser plus qu’à une portion très restreinte de mon auditoire et que la plupart des lecteurs ont décroché alors je vais en profiter pour passer un message subliminal : « en 2012, votez Strauss Khan, ou Bayrou ou Villepin ou même Royal, mais pas surtout pas l’autre ») est encore assez nébuleuse. Cependant, on n’en est qu’à la version alpha, pas de panique.

Enfin, c’est un peu gadget mais finalement en présentation client, ça peut le faire grave comme dirait Kevin encore lui mais bon dieu vas tu te taire à la fin, le nouveau gestionnaire de menu qui permet d’ajouter des pages, des sous pages, des catégories ou des sous catégories et d’ordonnancer le tout  à coup de glisser déposer est assez bluffant.

Réagissez

Si ce billet vous a plu ou si vous voulez apporter des précisions, ou si vous n’êtes pas d’accord avec ce que je raconte, c’est ici qu’il faut vous manifester. Je me réserve toutefois le droit de supprimer toute contribution insultante ou qui n’aurait rien à voir avec la choucroute.

  1. J’ai tout compris sauf le message subliminal qui n’a aucun sens mais j’imagine que c’est voulu. 😉

  2. Barbayellow dans la place! J’aime beaucoup ton futur nouveau design! (comment fait tu pour tester l’alpha de wordpress 3 ?)

  3. @Delphine >> Mais enfin si ! Les messages subliminaux ont toujours du sens !

    @Welovewebdesign >> Pour l’alpha de WordPress c’est sur le site officiel, en direct download ou en svn >> http://wordpress.org/download/nightly/

  4. Attention au vent du sud, parfois il y a des grains de sable.

  5. Les grains de sable, c’est ça qui rend un site plus intéressant !

  6. Une référence à Delicious… mais même pas un lien vers ton compte! C’est dommage de pas prendre les bonnes habitudes dès maintenant 😉

  7. Mes liens delicious étaient affichés jusqu’à hier sur ce site. Le plugin qui les affichait n’était cependant pas tout à fait sec donc en attendant exit. Ils reviendront dans quelques jours 😉

  8. Superbe la maquette du prochain Barbayellow ! LOVE !! 😉

  9. Joli ! 🙂

    Un petit bug à noter, dans les commentaires sur chrome (win xp) :
    http://img10.imageshack.us/img10/1461/screenshot007dq.png

  10. Le printemps arrive… WordPress 3 aussi http://bit.ly/clHJhM

  11. Le printemps arrive… WordPress 3 aussi http://bit.ly/clHJhM

  12. RT @br1o: Le printemps arrive… WordPress 3 aussi http://bit.ly/clHJhM / Miam miam

  13. RT @br1o: Le printemps arrive… WordPress 3 aussi http://bit.ly/clHJhM

  14. Je n’ai pas trouver comment configurer le multiblog « Cette fonction n’apparaît que si vous l’activez en ajoutant une ligne dans le fichier de conf de WordPress et ne vient donc pas polluer une installation standard de WordPress 3.  » avez vous plus d’info?
    Merci

  15. Hey, j’ai trouvé votre site très intéressant via Google et je tenais à vous le dire.

  16. @Kiffe Grave >> pour activer le multisite dans WordPress, il faut éditer le fichier de configuration et définir la constante ‘WP_ALLOW_MULTISITE’ et lui attribuer la valeur ‘true’. Concrètement ça se fait en ajoutant une ligne dans le fichier wp-config.php (à la racine du dossier wordpress) :

    define(’WP_ALLOW_MULTISITE’, true);

    Une fois cette ligne ajoutée, tu verras apparaître un nouvel item ‘network’ dans le menu ‘tools’ (outils) dans l’interface d’administration.

    Attention, le multisite est plus compliqué à gérer qu’un WordPress standard. L’utilisation d’un serveur dédié est fortement recommandée (même si pas obligatoire) et quelques connaissances en admin serveur te seront bien utiles.

  17. Merci pour votre aide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *