Benoît, il fallait venir pour juger sur pièces 😉 D’ailleurs je t’y avais invité pour débattre.

D’accord sinon, avec doudi2, sur le cas des « pseudo-développeurs qui font payer 60000 euros ». Les chiffres circulent en effet, un peu sur l’air de « haha, on a bien réussi à les plumer ceux-là, de tte façon ils ont le pognon ». C’est une approche très court-termiste, qui se retournera tôt ou tard contre leurs promoteurs. A moins que ceux-ci n’aient pas l’intention de rester durablement sur le marché du conseil… C’est clairement un far west.

Grégoire, je précise quand même 😉 Il y avait bien un pitch et une trame globale, montée avec notre co-animateur (pour Drupal). Mais tu es tellement à l’aise en toutes circonstances, qu’on t’a fait confiance. En prime, vu le nombre d’intervenants, on voulait garder une allure cool, pas rigide. Sur ce plan, je crois que ça a été plutôt réussi.

Je vais relayer ta note très détaillée sur le blog du WebLab. Et ainsi, peut être collecter chez toi, chez nous, quelques remarques pour une prochaine rencontre justement. Et lui donner sa coloration.