c’est cet aspect « pas toujours très logique », pour paraphraser AQC qui m’a poussé il y a deux ans vers joomla. Maintenant, je me tate pour retenter l’expérience WP mais je constate qu’il n’est pas toujours mûr (dans le sens manipulable aisément par n’importe qui) même si je suis toujours impressionné par les sites développés sous WP (ceux qui en valent la peine cela va de soit).