Vous êtes sur Barbablog et tu kiffes jeune. Cherche sur ce blog...

Le nouveau site de Ségolène Royal : desirsdavenir.com (ou .org, c’est pareil)

Une fois n’est pas coutume, dans ce billet exceptionnel au même titre que son sujet, je vais mêler politique et webdesign. Je vais vous entretenir amis lecteurs de la refonte du site de l’association de Ségolène Royal, j’ai nommé Désirs d’avenir – cliquez pas tout de suite, vous allez avoir mal aux yeux. Restez un peu ici, on va discuter, faudrait pas que vous preniez ça en pleine poire avant d’avoir été prévenus.

C’est un article de l’Express, Ségolène Royal, les camarades et le compagnon, relayé par @Mettout, son redac’ chef, qui m’a orienté vers ce sujet. Dans cet article il était question du nouveau site de Ségolène Royal (ou plutôt de son association, Désirs d’avenir) réalisé par son compagnon, André  Hadjez :

Un site « simplifié », « plus réactif », bâti en deux mois et doté d’une rubrique intitulée « Rétablir la vérité ».

A la lecture de ces mots, mon sang de webdesigner ne fait qu’un tour et je me précipite sur le lien donné par l’Express, desirsdavenir.com. Et là, je tombe sur … une espèce de site perso, moche, tout en flash sans animations, pas ergonomique, pas accessible… Bref, sur un concentré des erreurs à ne pas faire lorsqu’on fait un site.

J’ai été d’autant plus surpris que dans mon souvenir le site Desirs d’Avenir, sans être la quintessence de ce qui se faisait sur le web, était plutôt bien réalisé et la stratégie internet de Ségolène Royal à l’époque était plutôt innovante.

Avant

desirsdavenirs-2006

Correc’ quoi.

Après

desirsdavenir-2009

Non… Vraiment.

  • Un flash en page d’accueil pour faire de simples liens vers des rubriques internes, qui plus est même pas calé dans le navigateur (les margin et padding du body n’ont pas été annulées),
  • plus de 80 liens morts,
  • une page d’accueil dont le titre est « index » (quand on sait à quel point le titre est important en référencement, on rigole),
  • une image en fond de site, pourquoi pas, mais récupérée sur le site « Free Vista Wallpapers« 
  • un design pourri, réalisé par un thémeur automatique (si si, c’est indiqué en bas du site : la mention « Joomla template created with Artisteer »
  • des tags <font> qui trainent, des tags vides, pas de meta description, un code pas sémantique, bref…

Un site qui sent l’amateurisme à plein nez. Bon, être amateur, c’est pas mal, tant qu’il y a de l’envie, c’est bien. Mais pour le site d’une ex-candidate  à la présidentielle qui a déclaré avoir inspiré l’équipe de Barack Obama, c’est ridicule.

Je me pose d’autant plus de questions que c’est la Netescouade qui avait réalisé la première version de Désirs d’avenir et eux, ne sont pas des amateurs, loin de là. Pourquoi avoir changé de plateforme et d’équipe alors que le web est devenu un moyen de communication incontournable pour le personnel politique [1] ? Serait-ce comme l’indique l’article de l’Express un changement d’équipe de dernière minute dû à l’arrivée d’André Hadjez dans l’équipe de Royal ?

Quelles qu’en soient les raisons, ce nouveau site est un ratage complet qui aurait par ailleurs coûté  à la candidate déchue la coquette somme de 20 000 euros, toujours selon l’article de l’Express. Tout ce qu’on peut souhaiter  à Royal et  à son équipe c’est qu’ils se soient fait piratés et que demain tout sera rentré dans l’ordre. Parce que si ce n’est pas le cas, si ce site fait partie de la stratégie de reconquête de Royal du vote coeur des français, je lui souhaite bien du courage.

Edit : Ce soir, 15/09/2009, 21h22, la vidéo de Ségolène Royal demandant des comptes aux auteurs du livre et ou aux auteurs du bourrage d’urnes au PS est en ligne sur son nouveau site. Cela confirmerait le fait que le nouveau site desirsdavenir.org n’est pas un canular. La mise en ligne de la vidéo représente à elle toute seule une nouvelle façon d’envisager l’ergonomie : aucun contrôle sur le player ; pour aller au début de la vidéo, il faut recharger la page et pour aller à la fin, et bha il faut attendre la fin.

  1. Quoiqu’en disent certains surtout quand on connaît le rôle qu’internet a rempli pendant la campagne d’Obama aux US  : il y a eu plus de dons récupérés via le site d’Obama que via les traditionnels moyens de financement.

Sur le même sujet, ailleurs

9 réponses à “Le nouveau site de Ségolène Royal : desirsdavenir.com (ou .org, c’est pareil)”

  1. Yann dit :

    André Hadjez, leader dans la création de sites web depuis 35 ans.

  2. jozue dit :

    énorme cette histoire, c’était un peu le film comique de l’après midi

  3. Philippe dit :

    Perso cela ne me fait pas rire, mais plutôt froid dans le dos.
    On pourrait presque imaginer que si elle avait été élue présidente nous serions obligés de revenir à l’air du « WEB 1 »

  4. imposture dit :

    Heu ? c’est quoi cette histoire ?
    Parce que là j’en viens du site, on est bien d’accord, http://www.desirsdavenir.org/

    Bah,… heu…

  5. Kebab dit :

    Le petit plus du site de Ségolène, c’est aussi le nom des serveurs 😉

    => http://www.kebab-frites.com/news/humour-kebab-et-politique-3098.html (en bas de page)

    ( Ca a été modifié récemment visiblement… heureusement que les screenshots sont là pour immortaliser ces bizarreries 😀 )

  6. Grégoire dit :

    @imposture : les .org et .com pointent vers el même site 🙂
    @Kebab : effectivement;, un serveur qui s’appelle salade.pilotsystem.net. Mais bon y’aurait eu que ça, ça n’aurait pas été bien grave.
    @Yann @jozue : finalement, si Hadjez arrive à vendre un aussi mauvais site une telle somme, ce n’est pas un si mauvaise nouvelle pour les travailleurs du web que nous sommes. Si ça se trouve, il va réussir à faire remonter l’ensemble des prix sur le marché de la création web. Ce mec travaille pour nous en fait !

  7. VaX dit :

    je sais que vous rêver tous d’avoir le même : http://www.damienh.fr/desirsdavenir_generator/

  8. Personnellement je trouve que pour un buzz, il est très sympa.

    Ce fabuleux site, fait entièrement à la va-vite, aura prouvé que l’on peut faire parler de soi avec pas grand chose.

    Maintenant, suite aux critiques de militants et d’internautes, Mme Royal propose d’améliorer son site

    Je dis bravo.

    Résumé de l’opération:

    1.Annoncer sur tous les médias possibles, l’arrivée du prochain site.
    2.fait un site de m…..e et le mettre en ligne.
    3.Attendre que le buzz commence.
    4.Faire quelques annonces pour montrer que l’on écoute les gens.
    5.supprimer le site quelques jours.
    6.Mettre le vrai en ligne
    7.Faire une annonce comme quoi, nous avons compris l’inquiétude des gens….

    ça vaut peut être ses 20 000€ finalement 🙂

  9. […] de Ségolène royale fait autant rire, voici l’avis de Barbablog (The webdesigner) sur la 1ère et 2nde version de la mise à jour de du site, captures d’écran à l’appui. Vous […]

Mentions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.