@Delphine Dumont >> Je suis atrocement cruel et sans mercis, j’en suis bien conscient 🙂

@Julien >> A propos du « 0 », en fait, c’était seulement une partie de la note. Ce n’était donc pas tellement pénalisant. J’avais d’autant moins de scrupules que cet élève ne souhaitait pas continuer dans le web. Je l’ai encouragé à aller vers une voie différente.

@Charles Boone >> cet élève avait une totale liberté pour le choix des techniques à mettre en oeuvre. A côté de projet j’ai vu d’autres élèves qui avaient carrément créé un CMS from scratch en suivant un tuto sur developpez.com. Personne ne les obligeait donc à faire du vieux html à la papa.

@Mael >>comment en est-on arrivé là ? Je ne sais pas du tout. N’étant pas enseignant dans cette formation (et pas enseignant tout court d’ailleurs), je ne sais pas comment sont composés les cours. Par contre à côté de ce projet, d’autres élèves ont présenté des projets très aboutis et très pros. J’imagine que ce n’est pas seulement dû aux enseignement et / ou aux profs, mais aussi à la maturité (ou à la non maturité) des élèves qui suivent un formation, aux stages qu’ils suivent en alternance, à leur tuteur en entreprise etc…