Pakistanais du web…nul doute que les pakistanais seraient ravis d’entendre ceci. Certainement Xavier se sent menacé par ces jeunes loups qui n’ont pas peur d’enfiler les heures et savent se débrouiller avec les nouvelles technologies. Ceci dit je suis d’accord avec lui quand il conclut: « […]ils se consolent en se disant que l’avenir leur appartient. »
Mathieu.