Database journalism et Webdesign

Être webdesigner c’est aussi avoir un rapport avec l’information notamment dans sa valorisation. N’importe quel graphiste qui aime son métier est sensible à ces problématiques [1] . Je suis moi même un fidèle lecteur de novövision, le blog de Narvic, lequel a entamé une réflexion sur la presse en ligne depuis deux ans maintenant. La production de l’information – ainsi que son corolaire, sa présentation, sont donc deux sujets qui me passionnent.

Je suis tombé sur un article de Mediapart qui donne un aperçu de ce à quoi pourrait ressembler le journalisme du futur. Enfin un certain type de journalisme : le database journalism, à savoir l’exploitation de bases de données pour en sortir une information intelligible [2].

Dans l’article Barack Obama-Dick Cheney, deux visions de l’Amérique, le journaliste de Mediapart exploite la concentration de mots des discours de Barack Obama et Dick Cheney pour montrer la différence de point de vue des deux orateurs sur l’image qu’ils se font des Etats Unis [3]. La mise en scène graphique de cette information est limpide [4] et sa compréhension immédiate :

Mots les plus répétés dans le discours de Dick Cheney

Mots les plus répétés dans le discours de Dick Cheney

Mots les plus répétés dans le discours d'Obama

Mots les plus répétés dans le discours d'Obama

Source : Barack Obama-Dick Cheney, deux visions de l’Amérique

Mediapart est décidément une expérience journalistique intéressante. Le magazine cherche encore son modèle économique certes mais il expérimente de nouvelles formes de journalisme. Je pense en plus de l’article qui fait l’objet de ce billet à cette fameuse carte de la crise, laquelle a également fait l’objet d’un billet sur ce blog.

L’information change. Télé, radio, internet, internet mobile… Nous sommes sur-informés. L’un des nouveaux rôles des journalistes à l’avenir sera non plus la recherche de l’information mais l’exploitation de cette dernière et sa mise en forme intelligible. Pour la mise en forme, il faudra des (web)designers sensibles à ces problématiques. Enfin je dis ça, je dis rien 🙂

Pour continuer le débat, je vous invite à lire les billets de Philippe Couve sur le sujet,

  1. Je pense à Christophe Druaux de OUINON.NET par exemple ou Gabriel Jorby de Gabyu.com pour ne citer qu’eux
  2. Certains pourraient dire que cela ressemble fortement aux méthodes employés par les sociologues dans le cadre de leurs études (Le suicide de Durkheim pour citer le plus connu) et certains auraient bien raison.
  3. Là on est plus près des sciences du langages que de la sociologie mais on reste dans les sciences humaines.
  4. Et pour une fois, le fameux nuage de tags webdeuxesque-de-mes-deux-jarrete-je-deviens-vulgaire sert vraiment à quelque chose.

Réagissez

Si ce billet vous a plu ou si vous voulez apporter des précisions, ou si vous n’êtes pas d’accord avec ce que je raconte, c’est ici qu’il faut vous manifester. Je me réserve toutefois le droit de supprimer toute contribution insultante ou qui n’aurait rien à voir avec la choucroute.

  1. RT @Barbayellow Nouveau billet : Database journalism et Webdesign http://bit.ly/Ys6up

  2. Ca fait longtemps que j’utilise des outils comme http://www.wordle.net/ pour savoir si un long billet est susceptible de m’intéresser ;)))

  3. Database journalism et Webdesign http://bit.ly/bQvXG

  4. Database journalism et Webdesign. http://bit.ly/Ys6up

  5. RT: @saddekrabah: Database journalism et Webdesign. http://bit.ly/Ys6up (via @Chany167)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *