@Gregoire, voir tous.

Je pense que le débat est sur un autre plan, celui de la « recherche » éditoriale (trouver une approche éditoriale sur le web qui soit pertinente et originale) et de l’accompagnement au changement. La population des journalistes est une population « particulière ». Ce n’est pas un utilisateur lambda.

Un WordPress sera déployable plus rapidement, auprès d’une équipe motivée et très légère. Elle peut servir à valider un fonctionnement éditorial et d’offrir une visibilité à Google et d’amorcer des VU. La condition est évidement de ne pas hacker WP à outrance. Il permet d’impliquer le journaliste très tôt dans le projet.

Un CMS sera toujours plus puissant pour générer de la PV: des homes intermédiaires, des pages spécifiques plus faciles à personnaliser.,… Rien n’empêche je pense le groupe de presse en question d’évoluer vers un CMS « traditionnel » car le meilleur moyen d’en démontrer le bon sens est d’initier une démarche construite réaliste. WP le permet, et il est très bon pour cela. Si le groupe en question choisit une démarche à long terme, c’est même plutôt malin. Une fois déployé plusieurs projets WP, il peut consacrer des équipes à la consolidation et à la préparation d’un CMS traditionel en se concentrant sur ce « qui marche » chez lui.

Je ne connais pas les détails, ni qui c’est , mais si il pense devenir un grand acteur du web et draguer MEDIAMETRIE avec un outil de blog, je pense qu’il se fourre le doigt dans l’oeil. Si en revanche il joue une course de fond, c’est très pertinent.