Loin de moi l’idée de traiter les développeurs de bouchers de l’interface. J’en sais quelque chose, j’ai été développeur !
Mais toujours est-il que ce n’est pas particulièrement ce qu’on leur demande, et que beaucoup sont plus intéressés par des belles lignes de code et par la robustesse de leurs appli, que par leur utilisabilité.