Facebook Connect est viré de ce blog

Devant le succès absolument pas probant du nombre de visiteurs s’étant connecté avec leur profil facebook suite à la mise en place de Facebook Connect sur ce blog (deux en tout, dont l’auteur de ces lignes), je dégage Facebook Connect.

Attention, je ne dis pas queFacebook Connect n’a aucun intérêt, bien au contraire. Facebook Connect va devenir un moyen incontournable pour se connecter sur les gros sites communautaires dans les années à venir, comme l’ont attesté certains intervenants du dernier Facebook Garage qui s’est tenu au début de cette semaine à Paris et dont j’étais. Un site communautaire a trop à gagner en terme de communication virale, donc en report de trafic éventuel, pour ne pas utiliser ce service.

Mais sur ce blog, les billets, je les écrits quand je peux, comme je peux, avec ce que je peux. Les billets sur un blog, c’est un peu comme la tarte aux pommes que votre grand mère vous faisait avec avec trois pommes et 200 g de farine le mercredi après-midi quand vous rentriez du foot (ou de la danse pour les filles [1]) : c’était moins travaillé que la tarte du boulanger mais c’était beaucoup plus savoureux [2]. Ici, c’est encore artisanal et c’est d’ailleurs ce qui fait tout l’intérêt d’un blog. Donc, exit Facebook Connect, ce truc n’est pas adapté à un petit blog comme le mien. Je crois d’ailleurs ça n’est tout simplement pas adapté aux blogs de manèire générale.

  1. Je sais, c’est très macho, je suis très vilain.
  2. L’analogie est longue et compliquée mais sache lecteur que j’ai mangé beaucoup de tartes aux pommes dans mon enfance et je voulais partager ça avec toi. Pas la tarte aux pommes, tu peux toujours crever pour que je t’en donne un morceau, mais le fait que j’en ai beaucoup mangé, ça, je voulais le partager.

Réagissez

Si ce billet vous a plu ou si vous voulez apporter des précisions, ou si vous n’êtes pas d’accord avec ce que je raconte, c’est ici qu’il faut vous manifester. Je me réserve toutefois le droit de supprimer toute contribution insultante ou qui n’aurait rien à voir avec la choucroute.

  1. « le succès absolument pas probant … » est à relativiser je suppose: je n’ai jamais réussi à me connecter sur ici avec mon compte Facebook. Et je ne suis pas la seul si j’en crois les autres commentaires du billet précédent sur ce sujet.

    Je demande donc, à qui la faute 🙂

  2. C’est toujours la faute des utilisateurs, jamais la faute des développeurs ou des journalistes 😉

    Bon évidemment, je ne pense pas un mot de ce que je viens d’écrire ci-dessus.

    J’avais testé l’autre plugin pour connecter fb et wordpress qui fonctionnait beaucoup mieux. J’ai pas eu plus de succès. Et puis la communauté du barbablog est trop petite pour me lancer dans un redéveloppemnt de plugin. Je vais donc attendre que les plugins soient un peu plus « secs ».

  3. J’ai longuement hésité à poster un commentaire… ne souhaitant pas provoquer l’ire de l’auteur de cette note/article (nb: l’expert en tarte aux pommes) 😉

    J’en viens au fait : imagine le désarroi des « gros sites » qui voient leur audience dispersée entre rss commentables, reblog, retwit, Yahoo piping, parsing, aggrégation.
    Globalement l’usage des réseaux sociaux permet aussi de faire « venir » des visiteurs sur son site. La question est de bien définir sa stratégie de présence numérique « hors site ».
    Quand j’en parle avec des clients, ils répondent : « on sait faire »… mais ça reste artisanal. Ce n’est qu’après s’y être essayés qu’ils reviennent vers moi ;), et exigeants avec ça. Tant mieux, j’aime les challenges 😉

    Merci pour ton retour d’expérience.
    On peut se faire une session « off » sur le sujet aussi 😉 Je devrais lever le pied vers mi-avril.

  4. @Jean-Pierre : justement, ce blog me sert de « bac à sable » (référence que seuls les développeurs anglo-saxons bilingue français anglais peuvent comprendre). Quand un nouveau truc sort, ou commence à buzzer, comme ce fut le cas pour twitter ou facebook connect dans ce cas précis, je le mets en place ici, sur ce blog, et je regarde comment le nouveau gadget à la mode se comporte.

    Pour twitter (intégré dans la sidebar depuis le début de l’année), c’est une réussite : gros apporteur de traffic, gros apporteur de contacts, d’infos etc…

    Pour facebook connect, c’est un peu la tarte à la crème. Pas de retour délirant, bozin compliqué à mettre en place, dispersion de l’audience (enfin ça c’est pas fb connect, c’est la reprise intégrale du flux rss sur facebook et la possibilité de commenter un article directement dans facebook).

    bref, un blog perso, c’est idéal pour tester et expérimenter. Le seul client ici, c’est moi. Si je ne suis pas contern, je m’engueule 😉

    Sinon un petite session mi avril me tente bien !

  5. Après un an, es-tu revenu à Facebook connect?
    Je me pose la question de le mettre sur mon blog perso…

  6. Et bien non. J’y suis revenu pour le supprimer peu de temps après. Mettre facebook sur un blog en fait, pas trop d’intérêt. Le seul avantage que j’y voyais était de faciliter les commentaires. Or ceux qui commentent ici ne sont pas arrêtés par le fait d’entrer leur adresse mail dans le formulaire. L’intérêt est donc très limité à mon sens. Pour un site avec des milliers de commentaires par jour, déposés par des passionnés et des « badauds », avec un espace membre avec de vrais fonctionnalité, là facebook connect a son utilité. Sinon bof très bof.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *