J’en pense qu’il est toujours un peu dangereux de jouer avec son htacess. En même temps, c’est la méthode la plus efficace pour contrôler l’accès au contenu d’un site. Donc oui, j’imagine que bloquant une IP indésirable tu peux également bloquer involontairement certains services qui partageraient la même ip pour une histoire de proxy ou autre. Mais en même temps je n’imagine pas que ce genre de site soit du gabarit d’un netvibes ou d’un google reader. Donc au final, peu de risques. Ton intuition était bonne 😉

D’une manière générale, dès qu’on fait une modif un peu sensible sur un site (modifier le htaccesss ou le robots.txt, changer les règles de redirection, déménager un serveur, migrer une version…), le secret pour ne pas se planter et être sûr de ne rien avoir oublié, c’est de surveiller ses stats. Ainsi si un problème survient, on l’identifie en général assez vite.