Mediapart, le nouveau site d’Edwy Plenel

J’ai regardé avec attention les vidéos de la présentation de mediapart [1] postées par Emmanuel sur ecosphere. Mes impressions à moi que j’ai sur ce projet que beaucoup de monde attend (le projet hein, pas mes impressions).

Sur la forme d’abord

Il y a évidemment de bonnes idées, le site est bien réalisé (drupal + jquery) , la maquette est fraîche, bien pensée. Il y a aussi de vraies fausses bonnes idées comme la pagination des articles avec un scrolling latéral. L’équipe de mediapart partant du postulat de base que les internautes n’aiment pas scroller offre une sorte d’affichage en volet sur l’article. C’est très bizarre, jamais vu aileurs, ce qui fait j’imagine la fierté de mediapart, et très déroutant.

Le fond

Globalement on sent que ces gens viennent du papier. Ils en exportent de bonnes idées mais aussi quelques travers. La Une par exemple.

Aujourd’hui, la plupart des gros site web d’info aujourd’hui sont sur une logique de flux et tentent de couvrir l’information en continu. Médiapart prend le contrepied radical de ce mouvement et proposera chaque jour une sélection de 4 ou 5 d’information seulement, car le journalisme c’est « Séléctionner choisir évaluer et mettre en balance certaines informations » et parce que disent-ils, avec une « petite » rédaction de 30 personnes, on ne peut pas faire autrement.

Avec ce genre de postulat, il est clair que mediapart ne vise pas la première place dans google news et ne l’aura pas d’ailleurs. Mais je ne pense pas que ce soit un problème pour eux puisqu’ils veulent mettre en place un modèle qui repose sur l’adhésion d’une communauté de lecteur, adhésion matérialisée par un abonnement mensuel de 9 euros. Au passage, je trouve que 9 euros c’est un peu cher pour une sélection d’articles mais mediapart ce n’est pas que ça. Mediapart, c’est aussi :

Le participatif

Le participatif dans mediapart est matérialisé par

Bon le réseau social à la facebook, ça sent un peu le réchauffé et je ne vois pas pourquoi je paierai 9 euros par mois pour avoir la possibilité de mettre à jour mon statut, de me faire des amis virtuels ou d’envoyer des message privés.

La vraie bonne idée à mon sens, c’est le principe d’édition participative et le fait de donner aux membres quasiment les mêmes outils pour organiser et hiérarchiser les infos qu’à la rédaction. J’espère que les éditions participatives pourront être visibles par les non abonnés. Au pire, je grèverai mon pouvoir d’achat de 9 euros pendant quelques mois pour y jeter un oeil.

Au final, mediapart est beau projet, frais, bien pensé, mais très élitiste. Ceci dit, il y a certainement un public pour ce projet. Restreint. Mais un public quand même. Mediapart vise les 25 000 abonnés d’ici à la fin de l’année.

  1. Mediapart est un site d’information monté et porté par Edwy PLenel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *