Redpeppers >> ah… Etudiant… C’était l’bon temps 😉

Fredmac >>

On se fait bouffer et c’est bien fait pour nous… Puisque nous ne faisons rien

Ca me fait penser toutes proportions gardées au texte du pasteur Martin Niemöller :

Lorsque les nazis sont venus chercher les communistes
Je me suis tu, je n’étais pas communiste.
Lorsqu’ils sont venus chercher les syndicalistes
Je me suis tu, je n’étais pas syndicaliste.
Lorsqu’ils sont venus chercher les sociaux-démocrates
Je me suis tu, je n’étais pas social-démocrate.
Lorsqu’ils sont venus chercher les juifs
Je me suis tu, je n’étais pas juif.
Puis ils sont venus me chercher
Et il ne restait plus personne pour protester.

Donc, allez les grévistes et tant pis pour nos pieds !