Un terme qui me fait rire jaune en ce moment c’est « la grogne ». La grogne des étudiants ceci, des fonctionnaires privilégiés cela… Impossible de trouver un terme moins péjoratif ?

Pas mal de maniement de phrase bien manichéen également ces temps-ci. « La bonne nouvelle c’est que les usagers vont pouvoir enfin être tranquille » à opposer à « la mauvaise, c’est qu’ils sont pris en otage ». Merci de laisser aux gens le soin de juger de ce qui est bon pour eux ou non.

Dernière anecdote, c’est la répétition du soit disant « arrêt » de la grève par nos amis de CFDT, qui eux répètent à tue-tête, ce n’est pas un arrêt, mais une suspension.

J’en oublie sûrrement d’autres… A vous.