[…] Ainsi l’explication que nous traduit Barbablog me semble la plus flatteuse et surtout la seule à présenter le métiers sous ses réelles fonctions : Ce sont ceux qui ne veulent pas être de mauvais programmeurs ou de mauvais graphistes (parce que pas assez bons) et qui en savent trop peu sur l’utilisabilité. Pourtant, ils savent se débrouiller pour lancer un site qui marche. Ils savent coder mais pas de la même manière qu’un programmeur. Ils n’ont pas le statut de graphiste mais en ont la visibilité. Il sont plutôt bons pour expliquer ce qu’ils pensent aux autres (y compris à ceux qui n’ont pas de connaissances techniques) et savent pour qui ils créent leur design (les utilisateurs). […]