CNET recrute un développeur web

4 janvier 2007 , , 6 commentaires
CNET, la boîte chez qui je travaille et où je gagne durement mon salaire à la sueur de mon front et de mes aisselles, recrute un développeur web :

Au sein de l’équipe IT et rattaché au Directeur Technique, le Développeur Web prend en charge la gestion complète du cycle de vie des projets (conception, développement, intégration, recette et déploiement)…

Si vous voulez voir l’annonce officielle, elle est disponible sur ZDNet.

Traduction en langage non-drh

CNET recherche un gars qui parle couramment le php, qui maîtrise la POO et plus largemment ce qui gravite autour de tout projet web : xhtml, css, javascript, sql et xml et puis XSLT tant qu’on y est.

Chez CNET nous sommes assez axés sur les standards. Par conséquent, il faut savoir ce qu’est le W3C, suivre l’actualité du web et des technos web et ne pas coder comme un sagouin. Vu que c’est un poste dans une équipe, il faut penser aux petits camarades et commenter de temps en temps son code, sinon, le directeur technique qui sera votre chef et à qui vous devrez respect et obéissance, ne sera pas content.

CNET est un groupe de presse en ligne et édite les magazines ZDNet.fr, businessMOBILE.fr, CNET France.fr, News.fr, CarTech.fr et ArtsCullinaires.com. Voyez, y’en a pour tous les goûts (oh le mauvais jeu de mots).

En tant que développeur web, vous interviendrez sur ces sites :

  • pour créer des services archi novateurs super géniaux que on est les premiers à le faire au monde ;
  • pour faire de la maintenance parce que y’a un boulon qu’est desséré et faut intervenir avec la clé de 12 ;
  • pour faire du débogage de l’optimisation (ça arrive même aux meilleurs) ;

enfin bref, tout ce qu’on fait sur un site web.

CNET est une boîte américaine. Il se peut que vous ayez un jour votre téléphone qui sonne et qu’à l’autre bout un américain avec un fort accent texan vous demande un truc super important du genre my wife and I were planning to go on holidays in Europe and we were wondering if we could stay in your place for one or two weeks et là il ne faudra pas se planter quand vous lui répondrez Yes, no problem, the apache web server is still running. La maîtrise de l’anglais est donc importante.

Cette offre est très sérieuse malgré le ton badin sur lequel je la décris. Si vous êtes intéressé, contactez la DRH de CNET : frrecrut arobase cnet.com.

P.S. : La maîtrise des arts martiaux est un plus [1].

Réagissez

Si ce billet vous a plu ou si vous voulez apporter des précisions, ou si vous n’êtes pas d’accord avec ce que je raconte, c’est ici qu’il faut vous manifester. Je me réserve toutefois le droit de supprimer toute contribution insultante ou qui n’aurait rien à voir avec la choucroute.

  1. Thanh >> J’ai essayé d’humaniser un peu le classique ton de « l’offre d’emploi » 😉 Mais ceci dit, je le répète, c’est une vraie offre d’emploi, avec un vrai travail dans la vraie vie, un vrai salaire et tout et tout.

    Benoît >> ok je me la pète avec mon pearl, mais j’ai le niveau babistique pour rester chez CNET. Le 10 – 2 de l’autre fois n’était qu’un accident…

  2. T’as acheté un kimono Greg, …. parce que si oui je viens avec le chevelu te chercher. Heu pour l’offre on peut bosser d’une chaise longue en regardant la mer dans les yeux ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.