Un CMS simple et efficace ?

12 juin 2006 , 9 commentaires
Jean-Marc Hardy publie un billet dans lequel il déplore la complexité de mise en oeuvre et d’utilisation des CMS, ces outils destinés à faciliter la publication de contenu en ligne. Il conclut son billet par une question :

Je fais appel à vous, cher lecteur, pour nous aiguiller vers des solutions innovatrices en matière de gestion de contenu. Avez-vous fait l’expérience (en tant que producteur de contenu, pas en tant que développeur) d’un outil VRAIMENT simple et efficace ?

Efficace oui, simple, non.

Travaillant dans une entreprise éditrice de contenus en ligne, moi et mes petits camarades de jeu utilisons un CMS quotidiennement. Voici un petit condensé des réflexions que celui-ci nous inspire parfois (dans les moments d’énervement uniquement, et après avoir vérifié plusieurs fois que le patron ne traîne pas dans le couloir voisin) :

  • c’est la faute au CMS,
  • c’est encore le CMS,
  • cherche pas, c’est le CMS
  • CMS magne ton cul !!!

Et oui, chez nous, on tutoie notre CMS. On n’est pas loin de lui prêter une vie propre. Moi-même, tous les matins, je me reprends afin de ne pas me couvrir de ridicule devant mes collègues en saluant le début d’une nouvelle journée de travail par ces mots maladroits : Salut machin, ça va ? Et toi CMS ? T’as passé un bon week end ?

Pourquoi sommes-nous si bizarres chez CNet ? Parce qu’on ne considère plus notre CMS comme un outil. Il est devenu une ressource, un petit esclave capable de publier une cinquantaine d’articles par jour, de nous sortir des stats quotidiennes, de servir plusieurs millions de pages par mois, d’afficher la pub de nos sponsors etc etc. Or comme tout outil, celui-ci a besoin de maintenance, de réparations et d’évolutions. Un CMS, aussi efficace soit-il, n’est jamais vraiment simple et ne peut se passer de compétences techniques.

Le CMS n’est pas une solution miracle. C’est au mieux un facilitateur, un accélérateur de publication. Il ne remplace pas un webmaster, un développeur web, un webdesigner ou toute autre personne ayant « web » dans son intitulé de poste. Il ne fait « que » faciliter leur travail.

Le CMS est un outil. Comme un marteau, il faut quelqu’un à l’autre bout pour tenir le manche.

Réagissez

Si ce billet vous a plu ou si vous voulez apporter des précisions, ou si vous n’êtes pas d’accord avec ce que je raconte, c’est ici qu’il faut vous manifester. Je me réserve toutefois le droit de supprimer toute contribution insultante ou qui n’aurait rien à voir avec la choucroute.

  1. J’utilise Dotclear, B2evolution, WordPress, Typepad (lui, je ne l’aime pas du tout !), E107 et Drupal et j’en ai testé quelques autres. Je décerne la palme de la simplicité à Dotclear, facile à installer, facile à utiliser. B2evo vient juste en second. WordPress prend la 3ème place. E107 et Drupal sont des portails donc plus complexes à installer, mais malheureusement aussi à utiliser (même si ça reste très abordable).

    Le problème de WP sur Cnet ne vient-il pas de ce qu’on lui en demande trop que ce pour quoi il est conçu ?

  2. En fait, nous n’utilisons wordpress que pour les blogs. Pour le reste, nous utilisons un CMS maison, robuste, stable, en un mot merveilleux 😉

    Quand je dis que celui-ci nous énerve parfois, ce n’est pas tant à cause de son ergonomie ou de ses defonctionnalités ou de n’importe quoi d’autre… C’est plutôt à cause du syndrôme SNCF : quand un train arrive à l’heure, ça me paraît normal. Par contre, pour peu que celui-ci aie une minute retard, il me prend l’envie de brûler la maison du conducteur, du chef de gare, du contrôleurs, de leurs amis et de leurs familles.

    Avec notre CMS, c’est tout pareil. Vu qu’on l’utilise tous les jours, on oublie que ce n’est qu’un outil et que parfois, les outils, il faut les réparer, les affûter, les aiguiser etc etc…

  3. Delphine, que penses tu de Joomla (ex Mambo) ? Tu ne le mentionnes pas dans ta liste ? Je dois avouer qu’ayant essayé pas mal de solutions (WP, TypePad, Dotclear, etc), j’ai toujours trouvé que Joomla était un cran au dessus, avec une logique qui ne se veut pas « purement blog », ce qui ouvre des perspectives intéressantes… Pour info : mon site perso, actuellement en refonte (www.zdar.net) tourne sous Joomla…

  4. Grégoire > Je n’avais pas fait attention au CMS pour le portail, mais ça m’épatait que tout tourne sous WP. Je comprends mieux ! 😉

    Benoit > Il me semble que Mambo/Joomla ne génère pas un code valide, non ? Dans mes critères incontournables, il y avait l’accessibilité et le tableless (ce qui n’est normalement qu’une affaire de thèmes).

    Je n’ai pas pu voir ton site, je n’ai que la bannière et une erreur.

    J’avais aussi étudié Arti-PHP un temps, mais tous les habillages étaient à base de table et je n’avais pas le temps de refaire toute une CSS.

    Drupal, B2evo et E107 méritent vraiment qu’on leur jette un oeil, du très beau boulot ! Connais-tu http://opensourcecms.com/ qui permet de tester beaucoup de CMS sans avoir à les installer ? On peut essayer la partie visible et la partie admin (forcément bridée pour des raisons de sécurité, mais ça reste intéressant).

  5. Et pour en rajouter une louche, il y a également le vieux Spip, le jeune Textpattern et le à-peine-né MODx, qui paraît-il, serait le CMS/Portail/Framework de l’avenir.

    Merci Delphine pour tes précisions toujours utiles !
    Benoît, si tu veux de l’aide pour un code valide, tu peux demander à ton collègue de gauche (géographiquement parlant s’entend 😉

  6. En fait, l’API de Flickr que j’utilise pour afficher les dernières images postés sur mon compte m’a fait un sale coup ces deux derniers jours… Appartement c’est rentré dans l’ordre, tu peux donc réessayer en gardant à l’esprit que le tout est « en travaux »… Concernant la validité du code généré par Joomla, ce n’est pas tableless mais ça n’empêche pas la validation xhtml à ma connaissance ? (merci de me corriger si besoin). C’est surtout une histoire de template à mon sens. Sinon, je connais OpenSourceCMS, d’ailleurs, il me semble qu’il repose sur Mambo non?
    Enfin, j’ai récemment essayé E107 et j’ai effectivement été impressionné. La customisation reste en revanche un peu difficile je trouve…

  7. Je regarde demain. Sinon, effectivement, un habillage basé sur des tables n’empêche pas la validation, c’est seulement mauvais pour l’accessibilité. La validité du code repose sur un respect de la construction et de la sémantique HTML. Je ne sais pas où en est Joomla à ce point-là, mais le portail n’est pas valide :
    http://www.htmlhelp.com/cgi-bin/validate.cgi?warnings=yes&hidevalid=yes&url=http%3A%2F%2Fwww.joomlafrance.org%2Faccueil%2F8%2F24.html
    Certaines erreurs sont même assez grossières.

    e107, il faut en comprendre la logique et là, il devient facile à customiser. Mais c’est vrai que j’ai peiné pour comprendre. Pour l’habillage, je me suis contentée de modifier un thème existant et de corriger quelques erreurs dans la CSS. En une journée, c’était fini. 🙂

  8. […] A force de parler de CMS, la conversation dévie dévie et on se retrouve dans les commentaires à aborder des sujets brûlants tels que l’accessibilité et la validité des pages xhtml… Jusqu’à se poser cette terrible question : est-ce l’utilisation de tableaux dans une page empêche sa validation xhtml ? […]