D’accord avec toi mais là, la méthode est maladroite. En gros dire « les enseignants font du soutien scolaire dans le cadre de sociétés privés alors pourquoi ne le font-ils pas dans le cadre de leur établissement public » revient à dire qu’un prof est par essence vénal. Certains le sont probablement mais pas tous heureusement. Tenir ce genre de propos revient également à disqualifier le travail « gratuit » des profs qui s’investissent pour leurs élèves hors leur cadre de travail.

Cependant, encore une fois, la question du soutien scolaire a le mérite d’être posée.