Salut,
Indépendament des positions de chacun, il n’est pas interdis de s’interroger sur les méthodes et moyens permettant d’améliorer le suivi des élèves. Le seul fait d’émettre un avis (une opinion) sur l’enseignement est visiblement stigmatisant ; tout de suite les cris d’offraies… c’est dommage.
L’argument qui consiste à dire que les enseignants disposent du temps nécessaire pour les « société » de soutien scolaire, alors il en disposeraient pour les élèvent qu’ils cotoient chaque jour n’est pas idiot. Maintenant, quid des rémunérations pour chacunes ? Dans le cadre du soutien scolaire dans les établissement public, ces dernières devraient être suffisament attractive. Cela le fait penser à cette période pendant laquelle la fin de la journée scolaire se finissait à « l’étude »…