Si le Oui était passé

31 janvier 2006 1 commentaire
Pas plus tard que ce matin, j’ouvre mon journal (en ligne) favori et que vois-je ? La Pologne impose une épreuve de force à l’UE en rejetant le projet de TVA à taux réduit. En soi le débat sur la TVA ne me passionne pas mais vu que je suis assez ouvert et que « j’ai connu une polonaise qu’en prenait tous les matins au petit déjeuner« , je poursuis ma lecture.

A la fin du premier paragraphe, je relève une phrase qui m’évoque des souvenirs pas si lointains : « A lui seul, ce refus condamne le projet de TVA à taux réduit, l’unanimité étant requise au sein des 25 en matière fiscale« . Aujourd’hui, un refus d’un seul des Etats membre paralyse l’Europe. Heureusement pour l’Europe, cette règle ne s’applique que dans le domaine fiscal. Pour mémoire, le traité constitutionnel, proposé à la ratification des citoyens européens l’année dernière et finalement rejeté, ne pouvait être révisé qu’à l’unanimité des peuples et des gouvernements des Etats membres. Voilà pourquoi j’avais voté non au referendum sur l’adoption du traité constitutionnel.

Réagissez

Si ce billet vous a plu ou si vous voulez apporter des précisions, ou si vous n’êtes pas d’accord avec ce que je raconte, c’est ici qu’il faut vous manifester. Je me réserve toutefois le droit de supprimer toute contribution insultante ou qui n’aurait rien à voir avec la choucroute.

  1. credit card accounts…

    enduring frail Lesbian,protrude mariner!directrix …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.