Vous êtes sur Barbablog et tu kiffes jeune. Cherche sur ce blog...

Sécurité

« Bonne radicalisation »
Bernard Cazeneuve en mode vénère

En novembre dernier j’ai eu l’occasion d’animer une formation à la sécurité numérique dans le cadre de la Street School. Les 3 heures de formation se sont terminées sur un « bonne radicalisation à tous » lancé par l’un des participants. Je suis pas une balance, je donnerai pas le nom, même si Cazeneuve me le demande.

La sécurité numérique, un truc de bonhomme ?

Longtemps je me suis levé de bonne heure j’ai cru qu’une approche de la sécurité numérique par genre était compliquée voire impossible. Par une approche par genre, j’entends faire des formations, du contenu et des outils en fonction du genre ou des préférences sexuelles (femmes, gays, bi, transsexuels) du public visé [1]. La technologie est neutre me disais-je, adopter une approche genrée est inutile voire contre-productive. Je me trompais.

Gnagnagna moi sur mon mac j’ai pas de virus

Apple se classe bon dernier en terme de sécurité. Les logiciels les plus troués sont Mac OS et IOS, largement devant Windows, Android, Linux (obviously) et devant n’importe quel autre logiciel. Adobe arrive second avec 314 vulnérabilités sur son flash player et 246 sur Adobe AIR, SDK inclus.

« Un Windows à jour avec un anti virus, c’est déjà pas mal »

Au cours de ces 4 dernières années , dans le cadre de mon activité chez Reporters sans frontières, j’ai animé une cinquantaine de formations à la sécurité numérique. Avec des journalistes, des blogueurs, en France, à l’étranger et d’une manière générale plutôt dans des pays où la liberté de la presse est fortement dégradée pour ne pas dire largement piétinée.

TrueCrypt: faut-il croiser les effluves ?

Je viens de m’entendre dire (encore) par un expert en sécurité informatique américain que TrueCrypt ne devait plus être prescrit, jamais, à quiconque. C’est comme croiser les effluves : c’est mal. Il me semble que cette position manque de nuance.

Facebook dans l’onion

Facebook a lancé vendredi 31 octobre son .onion offrant ainsi la possibilité aux utilisateurs du réseau social d’accéder à leur prison dorée directement dans le réseau Tor.

Sécurité : pourquoi ça ne marche pas

De nombreuses solutions techniques existent aujourd’hui, quelles sont les difficultés que rencontrent aujourd’hui les journalistes dans l’utilisation de ces outils ?

Cyber sécurité, la protection des sources

A l\’occasion des 4e journées portes ouverte du Spiil, le syndicat de la presse indépendante d\’information en ligne que Rue89 a été forcé de quitter suite à son rachat par le Nouvel Obs [1], j\’ai été invité à une table ronde pour discuter de la sécurité des journaliste et de leurs sources.

C’est quoi déjà que les terroristes détestent ?

Depuis juin 2013, les révélations sur le programme de surveillance des États Unis s’accumulent. Tout le monde y passe, du citoyen américain au citoyen français en passant par les chefs d’États. Pourtant, pour beaucoup, ça en touche une sans faire bouger l’autre [1].

« Comment se protéger sur Internet » en 10 minutes

Dimanche 28 septembre, lors de la soirée organisée par RSF et Mediapart, Pour la liberté de l’information, il m’a été confié la délicate mission d’expliquer en 10 minutes « Comment se protéger sur Internet ». Challenge accepted.