Tags : , .

Anarchiste, mon dieu quelle idée !

Lari Huttunen, Anarchy in Paris. Photo sous licence Creative Commons

En ce moment, en prévision d'un projet particulier, je relis pas mal de textes de Hakim Bey, de David Thoreau, bref d'auteurs considérés comme - attention mamie, cache tes yeux - "anarchistes". Mon dieu, serais-je moi même devenu l'un d'entre eux ?

En bon bourgeois bien élevé, cette idée me terrorise un peu, je l’avoue. Je suis donc allé relire la définition de l’anarchisme dans wikipedia (il y a 10 ans, j’aurais ouvert mon dictionnaire, mais aujourd’hui il faut avouer que c’est quand même plus pratique) et je suis tombé sur cette citation de Jacques Ellul :

Plus le pouvoir de l’État et de la bureaucratie augmente, plus l’affirmation de l’anarchie est nécessaire, seule et dernière défense de l’individu, c’est-à-dire de l’homme
Jacques Ellul, Anarchie et Christianisme, Atelier de création libertaire, 1988, page 27.

En la lisant, je me suis senti un peu mal : feu aux joues, picotements dans l’estomac et grattements un peu partout sur le corps, souvent signe chez moi de malaise intense. Malaise, oui, car j’ai réalisé à quel point j’étais en accord avec cette phrase. Il a fallu que je me range à cette – sinon horrible, du moins dérangeante – évidence : je suis un peu anarchiste (et un peu foufou sur la ponctuation).

Pour le projet particulier, c’est évidemment lié à la techno, aux internetz et touti quanti. J’y reviendrai quand ce sera prêt. Enfin c’est déjà largement en cours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *