Vous êtes sur Barbablog et tu kiffes jeune. Cherche sur ce blog...

Forme à toi à l’Internet de Google

Google, toujours prompt à œuvrer pour le bien de l’humanité, a lancé Digital Active, un cycle de formation en ligne au marketing en ligne (admirez la mise en abîme).

Dans ce Mooc, un américain à la belle mâchoire carrée et à la coupe de cheveux impeccable nous explique dans un français parfait mais extrêmement mal doublé, les fondamentaux du marketing digital.

Je suis très bien coiffé et je souris

Vous allez découvrir les secrets du SEO, du SEM, de l’email marketing et apprendre à quel point Google Analytics est un outil performant (avec témoignage de Jean-Michel de santé discount à l’appui). Si vous êtes maso, je vous invite à suivre les cours, il y en a 89. Je tiens toutefois à signaler une erreur dans la leçon 3 : « Les premiers pas pour réussir sur Internet » :

Vrai ou faux : le marketing par e-mail désigne la même chose que le « spam ».

La bonne réponse dans le cursus de formation est « faux », ce qui me semble étonnant. Cette erreur doit être corrigée au plus vite.

Vaste blague

On rigole on rigole, mais parlons plus sérieusement : cette formation est une vaste blague. Google qui forme au marketing en ligne, c’est un peu comme si comme si Nutella donnait des cours de nutrition. Ce n’est pas une formation neutre, ça ne peut pas être une formation neutre. D’ailleurs, cette formation est non seulement une blague mais également un scandale. On peut lire dans les dans les FAQ :

C’est une formation gratuite, en ligne et disponible dans certaines universités partenaires de Google. À la clef, un certificat reconnu par IAB Europe et des compétences numériques que vous pourrez faire valoir dans le monde professionnel.

Que le IAB, une espèce d’association européenne de société de marketing reconnaisse une valeur à cette formation, ça les regarde. Mais que cette formation, créée par Google, avec un conflit d’intérêt évident, soit dispensée dans certaines universités partenaires est tout simplement aberrant. L’université n’a pas pour objectif de former de futurs salariés à utiliser les outils Google pour trouver un boulot. Elle a vocation a créer, conserver et transmettre du savoir. Visiblement, ce n’est pas la vision qu’a Google de l’éducation.



Reagissez

Si ce billet vous a plu ou si vous voulez apporter des précisions, ou si vous n’êtes pas d’accord avec ce que je raconte, c’est ici qu’il faut vous manifester. Je me réserve toutefois le droit de supprimer toute contribution insultante ou qui n’aurait rien à voir avec la choucroute.

No comments...

Votre commentaire