Vous êtes sur Barbablog et tu kiffes jeune. Cherche sur ce blog...

Surveillance : quand y’en a plus, y’en a encore.

On croyait que notre gouvernement après avoir voté 3 lois sur la surveillance et la censure en ligne se serait lassé du sujet, mais non.

Caïn par Henri Vidal, photo Alex E. Proimos, CC-BY 2.0

Dans la dernière loi sur le renseignement, le Conseil constitutionnel a censuré les mesures relatives à la surveillance internationale. Contrairement à ce que prévoyait le texte initial, l’exploitation et la conservation des échanges et communications passés à l’étranger sont restées soumises au même régime de surveillance que ceux se déroulant sur le territoire français. Nos super barbouzes à grandes oreilles sont donc un peu restées sur leur faim.

Qu’à cela ne tienne, faisons une nouvelle loi se sont écriés les génies du gouvernement. Et faisons la passer à nouveau en procédure accélérée, comme ça on se fera moins emmerder par tous ces activistes, ces défenseurs des droits de l’homme, ces ONG à la mords moi le nœuds et par tous ces citoyens qui pensent encore qu’ils ont le droit à une vie privée alors qu’il ne sont pas autre chose que des terroristes potentiels, surtout lorsqu’ils voyagent à l’étranger non mais oh ! c’est ainsi qu’une nouvelle proposition de loi sur les communications internationales a été soumise au Sénat.

Nos amis sénateurs, qui lors des précédents épisodes du feuilleton sur la surveillance n’ont fait montre ni d’une grande capacité de compréhension ni d’une grande indépendance intellectuelle et politique vis à vis des consignes de vote données, ont – sans surprise – ratifié ce texte.

Nous sommes très satisfaits. Alors que nous pensions être dans une impasse après la censure par le Conseil constitutionnel, nous avons finalement trouvé une solution juridique pour imposer toujours plus de surveillance et nous affranchir du respect le plus élémentaire des droits de l’homme.

aurait déclaré un proche du ministre de l’Intérieur.

Source : Loi Surveillance : la France à l’écoute du monde ! (enfin…) | La Quadrature du Net



Reagissez

Si ce billet vous a plu ou si vous voulez apporter des précisions, ou si vous n’êtes pas d’accord avec ce que je raconte, c’est ici qu’il faut vous manifester. Je me réserve toutefois le droit de supprimer toute contribution insultante ou qui n’aurait rien à voir avec la choucroute.

No comments...

Votre commentaire