Sécuriser son travail/ses sources/sa vie fait partie du métier de journaliste. Oui c’est pas facile, mais c’est indispensable.

C’est comme un artisan dans un domaine quelconque qui doit faire sa comptabilité ou un développeur qui doit comprendre le métier de son client. C’est peut-être chiant, mais faut s’y coller.