Vous êtes sur Barbablog et tu kiffes jeune. Cherche sur ce blog...

Changements

Billet éminement personnel. Car oui, ici, c'est un blog, un journal personnel en ligne et j'y écris bien ce que je veux. Je préviens les habitués du barbablog que la ligne éditoriale va évoluer et que ici, je parlerai un peu moins de web et un peu plus de liberté d'informer. Explications ci-dessous.

L’indépendance, c’est fini…

En 2008, je lançais mon activité d’indépendant. Aujourd’hui, deux ans après, je regagne le monde du salariat. L’activité se portait bien merci, je mangeais à ma fin tout en payant un loyer parisien. Les raisons qui m’ont fait abandonner la vie de freelance ne sont pas économiques mais personnelles. Je ne m’étalerai pas là-dessus ; je dirai juste que la prochaine fois que je me lancerai dans ce genre d’aventure, je ne le ferai pas seul. Le business, c’est comme le tennis, le badminton, le foot ou le sexe, c’est mieux à deux, ou plus.

…Mais en fait pas complètement

Je fais donc de nouveau partie de la masse des heureux salariés qui bénéficient de congés payés et de RTT (si, il en reste encore). Je ne suis pas retourné dans une entreprise classique avec des managers, des sous-managers, des sous-sous-managers, des CE, des CA, des quarters à faire et des grand messes auxquelles il faut assister pour s’entendre dire qu’on est une bade de winner et qu’on va passer une super année, mais dans une ONG. Chez Reporters sans Frontières. Et dans une ONG on n’a pas tout ça.

Là-bas, je suis webmaster / (slash) responsable info. Je m’occupe de ce qui a trait au web (vaste sujet), des outils internes et un peu du parc informatique. J’étais spécialiste web front office, me voilà généraliste dans un peu tout. C’est le contrat. Quand tu rentres dans une structure associative, ton poste est à géométrie variable, comme souvent me diras-tu ami lecteur, mais ici plus qu’ailleurs. Enfin et surtout – et ceci explique l’inter mais en fait pas complètement – quand tu travailles pour une ONG, tu ne fais pas que ton travail, tu manifestes aussi ton engagement. Chez Reporters sans frontières, on manifeste pour une presse information libre et indépendante (où comment retomber sur ses pieds avec un inter pas évident).

Changements sur ce blog

Ce blog a toujours été, en plus de quelques rares articles éminemment personnels, un bloc-note de ma vie professionnelle. Il va le rester, simplement, les sujets vont légèrement changer. Il sera désormais ici question de :

Spip
La plupart de nos sites tournent sous Spip, ce n’est pas un scoop dans le monde des associations. Ce n’est pas mon CMS préféré, mais ça reste du web : du php et de la base de données, des feuilles de style, du javascript, du web quoi. Et puis, papi spip, si on apprend à le connaître, il est encore bien vaillant (mais putain, cette interface, quand même quoi…).
Outils internes
Pas mal de choses à dire là-dessus, notamment sur le fait qu’il existe des solutions abordables qui permettent de doter une structure associative d’outils collaboratifs modernes et fiables (ou comment adopter une solution de messagerie / workflow performante sans avoir à vendre vendre un rein pour demander à Cap Gemini de dépêcher 15 ingénieurs pour installer un serveur outlook). J’en reparlerai.
Appels à bénévolat
Amis lecteurs, si vous avez du temps libre et des compétences en web (notamment en spip) ou en graphisme, on a pas mal de choses à faire et quelques paires de bras ne seraient pas de trop. Il y a certains projets sur lesquels une collaboration extérieure n’est pas vraiment envisageable et beaucoup d’autres pour lesquels un petit coup de pouce serait vraiment appréciable. J’en reparlerai prochainement – avec la naïve conviction que certains d’entre vous répondront à l’appel [1].
Liberté d’informer et d’être informé
L’essentiel bien sûr. Il n’est pas exclu que j’aborde de temps à autres le sujet pour relayer un appel à manifestation ou pour parler d’un des sujets abordés chez RSF. Par exemple, vous avez suivi le feuilleton wikileaks ? Je précise que ce que je raconte sur ce blog n’engage que moi. En aucun cas les propos tenus ici ne reflètent les idées de l’association. Pas d’amalgame donc.

Pour ceux qui ne connaissent pas Reporters sans frontières

Rattrapage : 25 ans en 3 minutes.

  1. Certains ont d’ailleurs déjà répondu présent, thx Thierry, thx Jean-Pierre !


Reagissez

Si ce billet vous a plu ou si vous voulez apporter des précisions, ou si vous n’êtes pas d’accord avec ce que je raconte, c’est ici qu’il faut vous manifester. Je me réserve toutefois le droit de supprimer toute contribution insultante ou qui n’aurait rien à voir avec la choucroute.

  1. Alors bon succès dans ta nouvelle vie pro.
    Tiens faudra que je te vois pour te montrer une campagne que nous avions dans les cartons pour RSF… 😉
    Bien à toi

  2. @imposture >> Avec plaisir ! Tu as mon mail 😉

  3. Fabien

    Barbatruc… @Barbayellow entre chez @RSF_RWB http://bit.ly/bpVHle

  4. 😉 hé bien je suit ton blog depuis quelques temps déjà j’espère que nous pourrons continuer à te lire. Persso j’alterne l’indépendance et le salariat depuis une 15 aine d’années et c’est vrai que y’a des haut des bas, des grands moments de solitude (lol) .. dans les deux situations !! Travailler pour une « bonne » cause est quand même je trouve un plaisir certains même si ont doit s’ajuster souvent au niveau des « prétentions » 😉
    Si tu as besoin de conseils ou coups de mains sur spip n’hésite pas j’ai toujours bossé avec ce CMS et même si il parait austère à certains au premier abord il est hautement évolutif, il faut plus le voir comme un framework que comme un simple cms éditorial.

    Bon we et continuations

  5. @Mist. GraphX >> Merci pour la proposition, je n’hésiterai pas à te solliciter !

  6. Hello !
    Je bosse dans le web depuis pas mal de temps pas de gros dev pour moi mais si je peux aider sur d’autres points, je suis dispo !
    A bientot

  7. Félicitations 🙂 Je ne peux qu’offrir des compétences de rédaction à l’équipe si besoin, avec plaisir. Fais moi signe si vous avez besoin.

Haut de la liste
Votre commentaire