Vous êtes sur Barbablog et tu kiffes jeune. Cherche sur ce blog...

Owni, le renouveau du journalisme en ligne ?

"Nous ne sommes pas un média composé de journalistes, de rédacteurs en chef et de chefs en sous strates, mais un éditeur de médias composé lui-même d’éditeurs, accompagnés (et légalement portés) par un directeur de publication"

Quel canard serait assez fou pour croire  à ces théories soixante-huitardes de travail en réseau où la hiérarchie est secondaire ? Le Post ? Le Monde ? Un pure player type Mediapart ou Rue89 ? Non pas du tout. Il est ici question du magazine en ligne Owni.

Owni est un magazine en ligne créé il y a maintenant un peu plus d\’un an et c\’est l\’un des pure player les moins connu. Paradoxalement, c\’est l\’un des rares qui soit rentable. Sur Owni, on  trouve beaucoup d\’articles sur les rapports informations / réseau et sur l\’évolution du journalisme. Le contenu est assez geek (ou culture numérique si vous préférez, ça fait plus classe), l\’objectif du magazine étant d\’analyser les impacts d\’internet sur les sociétés. L\’audience est donc potentiellement moins importante que celle d\’un généraliste en ligne type Lemonde.fr ou  Rue89. Mais ça, on s\’en fout. On s\’en fout parce que le véritable intérêt d\’Owni c\’est que le magazine et son équipe sont en train de renouveler le journalisme en ligne.

Techniquement

Là où le CMS Drupal est devenu le standard des journaux et magazines en ligne (Rue89, Mediapart et tout récemment Slate.fr), Owni est propulsé par le moteur de blog WordPress. Déjà, ça fait tâche par rapport aux autres pure player. WordPress est un CMS qui de par son historique [1] n\’a jamais été considéré comme étant une solution technique sérieuse pour diffuser du contenu en ligne à grande échelle. Owni démontre le contraire [2]. Owni tourne d\’ailleurs sur une version très particulière de WordPress puisqu\’il s\’agit de BuddyPress. BuddyPress est un outil qui permet de créer un réseau social sur le modèle de facebook. Un  réseau social pour un magazine en ligne, ça aussi c\’est surprenant.

Owni joue également vraiment le jeu de l\’open source. WordPress est logiciel open source. Pour ceux  à qui ça ne parle pas cela signifie grossièrement qu\’on n\’est pas obligé d\’acheter une licence pour l\’utiliser. Ici pas tellement de différence par rapport à d\’autres pure player car la plupart tournent également sur des logiciels open source (très souvent sur du Drupal). A la différence des autres pure player (en tout cas à ma connaissance), Owni fait profiter la communauté de son expertise sur WordPress. J\’ai été agréablement surpris de voir une partie de l\’équipe assister au dernier WordCamp [3] organisé  à Paris. Ils ne se sont d\’ailleurs pas contentés de regarder puisqu\’ils ont également animé des ateliers. 22 mars, la société éditrice d\’Owni fait également partie des sponsors réguliers de l\’évènement.

Économiquement

Owni est bénéficiaire. Contrairement à la plupart des patrons jurassiquiens de presse français, l\’équipe d\’Owni a compris que l\’information ne rapportait pas [4].

L’information n’est pas rentable. Non. Mais elle a un coût. Pourquoi le facturer au citoyen ou s’en remettre à des annonceurs (et donc à la quête d’audience à tout prix) ?

Owni, L’économie précède le média. Et peut lui succéder

Partant de ce constat, la société éditrice d\’Owni, 22 mars, a d\’abord développé une activité de prestations  orientée autour de l\’intégration de services open source dont WordPress  (oh tiens, comme c\’est malin) pour lancer après son magazine en ligne, lequel repose justement sur les produits de l\’écosystème WordPress. Certains argueront que cela ne s\’appelle pas de l\’édition mais du mécénat. Peut-être, mais comme le dit Owni :

Tenter d’imaginer une information d’intérêt public, d’intérêt général, d’intérêt pour la société, c’est se contraindre – forcément ! – à trouver les moyens de ce projet éditorial en amont de sa mise en oeuvre (…). L\’information est un engagement

Owni, L’économie précède le média. Et peut lui succéder

L\’organisation et l\’équipe

La rédaction n\’est pas organisée à l\’ancienne avec un rédacteur en chef, un chef de rubrique et des journalistes. Chez Owni, il y a des éditeurs et un responsable de la publication.

Nous ne sommes pas un média composé de journalistes, de rédacteurs en chef et de chefs en sous strates, mais un éditeur de médias composé lui-même d’éditeurs, accompagnés (et légalement portés) par un directeur de publication.

Owni, L’économie précède le média. Et peut lui succéder

J\’aime le mot éditeur car un éditeur peut être un créateur de contenu (un gars qui écrit, un journaliste – pour rentrer dans les schémas intellectuels des vieilles rédactions) ou un organisateur de contenu (un développeur, un community manager, un infographiste,  bref un technicien). Ici la technique et l\’edit ne sont pas opposées mais complémentaires. Ce type d\’approche a donné lieux à des expériences journalistiques intéressantes :

Owni, inspirez-vous en !

Chez Owni, ils ont compris que le métier de journaliste change et ils s\’adaptent. Je souhaite aux autres médias en ligne d\’avoir au moins autant d\’idées que cette équipe. Et si vous avez pas d\’idées les gars, alors au moins allez un peu vous inspirer de ce qui se passe là-bas, quitte  à pomper, ça ne peut faire que progresser l\’état de l\’info en ligne. Sinon, il vous reste toujours les théories type journalisme lol, mais je suis pas sûr que ça sauvera la presse.

Mise  à jour du 27/07/2010

Bon timing pour ce billet puisque le jour de sa publication, lundi 26 juillet, Owni publie un article sur la fuite de 91 000 fichiers militaires documentant la guerre en Afghanistan de 2004 à 2009. Dans leur démarche originale de journalisme-en-ligne-qui-tente-des-trucs, plutôt que de se contenter de lâcher l\’information et / ou de publier une analyse, Owni a mis à jour cet article toute la journée au fil des différentes analyses et conclusions qu\’ils tiraient de ces documents. Lundi, ils annonçaient une application de data journalism exploitant une partie de ces documents. On devrait voir l\’application en ligne aujourd\’hui mardi 27 juillet. Voilà un traitement vraiment novateur de l\’info.

  1. WordPress était à l\’origine un moteur de blog
  2. D\’autres l\’avaient fait avant, par exemple : la gazette des communes et quebec89 sont propulsés par WordPress
  3. (un évènement qui réunit des utlisateurs / développeurs / créateurs de projet qui ont tous pour point commun de privilégier WordPress comme plate-forme de création)
  4. Et ce n\’est pas le gentil Steeve Jobs et son ipad qui y changeront quoi que ce soit quoiqu\’en pensent les patrons jurrassiquiens des médias en ligne


Reagissez

Si ce billet vous a plu ou si vous voulez apporter des précisions, ou si vous n’êtes pas d’accord avec ce que je raconte, c’est ici qu’il faut vous manifester. Je me réserve toutefois le droit de supprimer toute contribution insultante ou qui n’aurait rien à voir avec la choucroute.

  1. Nicolas Voisin

    RT @Barbayellow: Sur le barbablog: Owni, le renouveau du journalisme en ligne ? http://bit.ly/9chhlh

  2. Business Commando

    RT @salyame: Journalisme les pures players tournent sous Drupal, Owni lui utilise BuddyPress (WordPress) http://bit.ly/9chhlh

  3. Lunack

    RT @salyame: Journalisme les pures players tournent sous Drupal, Owni lui utilise BuddyPress (WordPress) http://bit.ly/9chhlh

  4. Cet article est très intéressant.

    En revanche, la définition de l’Open Source est un peu trop grossière.
    Nous luttons pour la compréhension du terme « Open Source » 😉

  5. Virginie Berger

    Et ça, c'est ma boite "Owni, le renouveau du journalisme en ligne" http://bit.ly/cunxei #owni #dreamteam

  6. Loïc DR

    RT @virberg: Et ça, c'est ma boite "Owni, le renouveau du journalisme en ligne" http://bit.ly/cunxei #owni #dreamteam

  7. Atelier des médias

    Tout ce que vous voulez savoir sur le fonctionnement moderne et surprenant d'Owni http://bit.ly/dsvvvy

  8. sabineblanc

    RT @Atelier_medias: Tout ce que vous voulez savoir sur le fonctionnement moderne et surprenant d'Owni http://bit.ly/dsvvvy

  9. Steven Jambot

    RT @Atelier_medias: Tout ce que vous voulez savoir sur le fonctionnement moderne et surprenant d'Owni http://bit.ly/dsvvvy

  10. sebmusset

    RT @Atelier_medias: Tout ce que vous voulez savoir sur le fonctionnement moderne et surprenant d'Owni http://bit.ly/dsvvvy

  11. chantal rebelle

    RT @Atelier_medias: Tout ce que vous voulez savoir sur le fonctionnement moderne et surprenant d'Owni http://bit.ly/dsvvvy

  12. Article très intéressant.
    En revanche, Drupal est certes omniprésent en France mais il me semble que pas mal de sites d’information américains très sérieux tournent depuis toujours sur des plateformes dérivées de WordPress (TechCrunch par exemple) voire même Typepad, justement parce qu’ils ont commencé comme de simples blogs.

  13. @Yoan >> Effectivement, l’open source c’est un peu plus compliqué que ça et open source ne signifie pas forcémment gratuit.
    Les logiciels Open Source se caractérisent par la liberté d’accès à leur code source.
    On peut également redistribuer le code – selon les modalités de la licence adoptée. L’idée derrière le logiciel libre est de le faire progresser plus vite le logiciel en question grâce à l’ouverture du code en permettant à tout le monde (ceux qui le souhaitent en tout cas) de contribuer à l’amélioration dudit logiciel. Il n’y a pas que les logiciels qui peuvent être libres, des photos, des textes… peuvent également être distribués en mode open source. C’est le cas des articles de ce blog, ils sont sous licence creative commons : libre d’être redistribués à condition d’en mentionner la source et l’auteur.

    @Miaou>> WordPress a moins mauvaise presse (ah ah quel jeu de mot trop lol et tout quoi) aux US qu’en Europe. De nombreux et gros sites l’utilisent outre-Atlantique. Peut-être que cette différence dans les choix de plate-formes vient du fait que WordPress a été créé aux US alors que Drupal, lui, est issu du vieux continent.

  14. @Grégoire merci d’avoir ajouté les précisions 🙂 bon boulot.

  15. Merci Grégoire pour la découverte. Hop ! Ajouter aux favoris et à mon Reeder 🙂

    Pour ma part depuis mes débuts j’ai fait le choix Worpress. Plus souple, plus rapide. Accessible pour les utilisateurs…Un régal.

    Par contre je ne le présente plus comme une plateforme de Blog, ca fait fuir le client.

    Mais sinon il y a Joomla…prffft…non non je rigole 🙂

  16. br1o les bons tuyaux

    Owni, le renouveau du journalisme en ligne avec du WordPress et BuddyPress dedans http://j.mp/cWx2V5

  17. Sébastien Lopez

    RT @br1o: Owni, le renouveau du journalisme en ligne avec du WordPress et BuddyPress dedans http://j.mp/cWx2V5

  18. Il faut relativiser l’innovation que représenterait la notion d' »éditeur » par rapport à « journaliste » : j’ai l’impression qu’il ne s’agit que d’un copier-coller d’une pratique courante aux Etat-Unis depuis des années. Là-bas, les « editors » pullulent dans les journaux, magazines, télévisions… et bien entendu online où ils ont repris les principes de fonctionnement de la presse traditionnelles.
    Bref, rien de neuf sous le soleil en réalité mais une division du travail inspirée d’une pratique déjà éprouvée. Petite description du boulot d’éditor ici, par exemple : http://www.sunoasis.com/magazineeditor.html

  19. @Hervé >> effectivement, relativisons, les gars de owni n’ont rien inventé. Par contre ils ont repris les bonnes pratiques de ce qui se faisait ailleurs. Et vu que c’est une petite structure assez récente, souple et agile, ils n’ont pas à gérer les problèmes des gros.

    Par exemple, pour reprendre la question du métier d’éditeur, même si aux Etats-Unis on en trouve dans de nombreuses rédactions, en France, c’est encore assez rare. ET lorsqu’il y a un éditeur dans une rédaction, il se retrouve confronté au sacro sein rédacteur en chef qui supporte en général assez mal qu’un éditeur (« éditeur c’est quoi ça coco ? ») lui donne des indications sur la façon de mettre en scène ses sujets. Alors que ce ne sont pas les mêmes métiers. Sauf que les rédac’ chef étaient là avant (« tu vas pas m’apprendre mon métier non plus ? Ca fait 30 ans que je suis journaliste, 30 ans que je fais la même chose »).

  20. Internet n’est ni un terroriste ni un violeur | Mateusz

    […] faire du bon journalisme et gagner de l’argent. Je vous recommande l’excellent billet Owni, le renouveau du journalisme, si vous voulez plus […]

  21. thibaudd

    RT @TopsyRT: Owni, le renouveau du journalisme en ligne ? http://t.co/2EHUwUg

Haut de la liste
Votre commentaire