Nouvelle version du barbablog

Le printemps est donc arrivé et avec lui la v3 de ce blog - réalisée entre minuit et 2 ces dernières semaines. Alors, quoi de neuf docteur ?

Qu’est ce que ça change, est-ce que ça vaut le coup, vais-je gagner au loto cette année ou bien Nicolas Sarkozy sera-t-il réélu en 2012 ? Toutes les réponses à ces questions cruciales et moins cruciales ci-dessous.

Sous le capot

html5, WordPress 3 (en version alpha, je sais, c’est chaud mais c’est pas comme si c’était un site client), css3 pour le multicolonage, et le remplacement de polices. L’utilisation de html5 et css3 est rendue possible notamment grâce à la librairie modernizer que je vous recommande chaleureusement. Elle permet de profiter des nouveautés du html5 et de proposer aux navigateurs qui n’intègrent pas encore ces nouveautés une alternative. C’est le fameux concept du d’amélioration progressive ou de dégradation élégante.

Pour l’instant toutes ces modifications servent pas à grand chose. Elles serviront de socles  à des modifications ultérieures comme l’intégration de vidéo ou d’audio directement en html5, la publication de billets à la présentation unique à la Jason Santa Maria ou l’intégration de nouveaux types de contenus comme des reviews de livres, de sites ou que sais-je encore.

Change the look, not the feel

Côté design, on reste dans le noir et le jaune, pas de changements extravagants de ce côté là. Normal puisqu’une bonne refonte c’est avant tout réussir « le changement dans la continuité » comme dirait l’autre dégénéré bronzé. Je vous invite à lire sur le sujet l’article The Three Golden Rules of Site Redesigns.

Less is more

Quelques changements majeurs quand même : plus de menu latéral à rallonge avec les sempiternels derniers articles, articles les plus consultés, ‘devenir fan’, suivez moi sur twitter etc..Sur une page d’article, l’essentiel à mon sens est de proposer du contenu intéressant pour les lecteurs et pas de faire son autopromo. Tout le contenu polluant a donc été déplacé dans le footer. Je n’ai conservé sur les pages d’articles que les liens relatifs au billet en cours. Deux types de liens : les liens des articles du barbablog et les liens de mon compte delicious en rapport avec l’article en cours. Ces derniers liens sont affichés à l’aide d’un petit plugin de mon cru que je vais fignoler au cours de l’année et mettre à disposition sur le repository de WordPress.

Des pti’ bugs, des pti’ bugs, toujours des pti’ bugs

Evidemment, comme mon emploi du temps ne me permet pas d’être dédié à 100% à ce projet personnel qu’est le barbablog, il reste une foule de choses à corriger, notamment l’affichage correct dans un certain navigateur pour lequel j’avoue ne pas avoir fait d’efforts pour l’instant, ou bien des liens morts qui traineent par-ci par-là. D’ailleurs chers lecteurs, si le coeur vous en dit, je vous invite faire comme Jo Hélico et à me signaler en commentaire de ce billet les problèmes que vous auriez pu rencontrer sur cette nouvelle version. De même vos critiques, positives ou négatives sont également les bienvenues.

Séquence émotion

Je ne vais pas vous laisser repartir sans vous faire verser une petite larme d’émotion. Voici pour émoire ce à quoi a ressemblé ce blog au fil des années (oui je sais, la première version piquait bien les yeux) :


C’est mieux aujourd’hui non ?