Typographie et web : quelques ressources

Je suis tombé sur 5 excellents billets pour qui s’intéresse un peu à la typo et pour qui est un peu webdesigner. Encore une fois je radote mais la typo est comme le dit l’un des auteurs d’un des articles sous-citées : la colonne vertébrale d’un bon design

De plus, avec l’arrivée de css3 (de plus en plus supportées par les navigateurs ou par des scripts  type modernizer pour certains navigateurs-dont-on-ne-prononce-pas-le-nom) et la nouvelle règle @fontface on va pouvoir bénéficier bénéficie d’un choix typographique plus large  sans pour autant flinguer le navigateur avec des scripts types Sifr ou – dans une moindre mesure – Cufon (à ce jour le meilleur script à mon sens pour palier l’absence de support typographique).

Avec la diversité, arrive le choix. Et c’est là qu’il ne faut pas se planter, comme le dit Jason Santa Maria dans un article publié sur A List Apart : Being a web designer will soon require a deeper understanding of typography and how typefaces work. D’où ces quelques liens pour nous (re) faire une culture typographique. Bonne lecture !

Typography is the backbone of a good design
Brian Hoff nous indique comment soigner la typo sur le web. Il y parle de line-height, de small caps, de grille et de largeur de colonne. Très opérationnel. Si vous êtes pressé, lisez celui-ci et laissez tomber lesr autres.
On Web Typography
Jason Santa Maria chez A List Apart [1] nous donne quelques règles pour réaliser des associations de typos qui marchent. Beaucoup moins opérationnel que le précédent, il est ici plus question de design que de css mais absolument indispensable également.
Type palettes
Dans le même genre que l’article de Jason Santa MAria mais beaucoup plus « opérationnel » : cet article donne quelques combinaisons typographiques qui marchent
come play with letters! | Letterplayground.com
Quand la typo devient ludique. Rafraichissant.
Type Porn – 20 websites for font, letter and symbol enthusiasts
Un bille qui recense une vingtaine de de ressources sur la typo et les font en général. Je ne sais pas ce que vient faire « porn dans le titre du billet. Peut-être pour le référencement ? En tout cas, sur les 20, s’il y en avait que 3 à retenir : My Fonts, Font Squirel et Dafont.
  1. Jason Santa Maria est un designer très talentueux et A list Apart, un des magazines les plus intéressant sur le webdesign. Alors forcément quand les 2 se rencontrent, ça donne quelque chose d’intéressant

Réagissez

Si ce billet vous a plu ou si vous voulez apporter des précisions, ou si vous n’êtes pas d’accord avec ce que je raconte, c’est ici qu’il faut vous manifester. Je me réserve toutefois le droit de supprimer toute contribution insultante ou qui n’aurait rien à voir avec la choucroute.

  1. Faut se manger de la traduction anglaise pour comprendre tout ça.

    Il n’en reste pas moins qu’effectivement, Typography is the backbone of good web design, et même design tout court. Par expérience, c’est sans doute même le plus compliqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>