Desirsdavenir change (déjà) de tête

Ce matin, jeudi 17 septembre 2009, on a le droit à une nouvelle version de Desirsdavenir, le site de l’association de Ségolène Royal (quand celui-ci est disponible et qu’on ne se retrouve pas sur une erreur 500).

Conformément à l’annonce publiée sur son blog, Ségolène Royal qui déclare avoir entendu et bien lu toutes les critiques concernant la nouvelle maquette du site, Ségolène Royal donc, va faire évoluer son site. Première évolution, l’image de fond :

Nous pouvons imaginer de la changer, y compris pourquoi pas, toutes les semaines, sur proposition des comités locaux.

Et bien ce jeudi 17 septembre 2009, c’est chose faite. Desirsdavenir a un nouveau fond de page. Celui-ci n’est plus un wallpaper pour vista mais une création originale. Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est aussi surprenant que la première version.

desirsdavenirsv2

Non mais faut arrêter chez Désirs d’avenir.

  1. Je passe sur le fait que le site est visuellement moche mais bon, ça a buzzé , alors pourquoi pas ;
  2. je passe sur le fait que l’hébergement est clairement sous dimensionné et qu’on se retrouve une fois sur 2 avec une erreur 500 , mais bon, c’est le deuxième effet kisscool du « je lance un site foireux et tout le monde en parle » ;
  3. enfin, je passe sur la phrase particulièrement maladroite en temps de crise de Ségolène Royal au sujet des économies réalisées pour son site  :

    Nous réalisons également une économie de charges salariales de 62 000 euros par ans, grâce à l’engagement de militants bénévoles

    maladresse que l’on pourrait éventuellement mettre sur le compte de l’urgence de la réaction…

Mais là quand même, il faut arrêter les frais chez Desirsdavenir. Le ridicule ne tue pas, mais en politique, il abîme gravement. Engagez des professionnels. Pour votre com’ et pour votre site. Et payez les. C’est un métier.

P.S. : cette farce de Désirs d’avenir me met d’autant plus en colère qu’avant 2006 j’avoue y avoir cru à la solution Royal.

Réagissez

Si ce billet vous a plu ou si vous voulez apporter des précisions, ou si vous n’êtes pas d’accord avec ce que je raconte, c’est ici qu’il faut vous manifester. Je me réserve toutefois le droit de supprimer toute contribution insultante ou qui n’aurait rien à voir avec la choucroute.

  1. Clap Clap…

    Un billet que tu me voles presque…

    Tiens 3 bonbons.

  2. Incroyable ! « Désir de suicide médiatique »…

  3. Le « P.S. » a la fin de l’article est un bon jeu de mot finalement ;-)

    Tout a fait d’accord avec toi, malgre le buzz cree, l’image obtenue est extrêmement négative.

    Sans meme parler de payer des pros, il existe des templates prêts à l’emploi pour quelques centaines d’euros …

  4. Sans oublier le protocole « htpp » lors du clic sur « Rétablir la vérité »…

  5. Tu termines en conviant à engager des pros… Pourtant, pour payer les maquettistes et autres professionnels qui ont bûché sur son site, Royal explique avoir déboursé 20 000 euros, tirés de ses « honoraires » reçus à l’occasion de conférences (source : Ségolène Royal, les camarades et le compagnon, l’Express du 15/09/2009).

  6. @Romy : Clairement, ce ne sont pas des professionnels qui ont réalisé le site desirsdavenir.com. Ca sent bien trop l’amateurisme sur tous les plans (design, seo, dev, ergonomie). Cette phrase de Royal est bien surprenante.

    P.S. cette année je serais à ParisWeb 2009. J’espère avoir le plaisir de t’y croiser!

  7. En plus aucune recommandation en terme d’accessibilité n’est respectée… Bonjour l’élan de citoyenneté et le « F-R-A-T-E-R-N-I-T-E »

  8. Je me suis pris un bon fou rire hier, et un encore plus gros aujourd’hui ! Mais en y regardant de plus près, ça me donnerait presque envie de pleurer…

    C’est une insulte à tous les travailleurs du web. Soyons honnêtes, pondre une telle horreur ça ne prend pas plus d’une journée. Pour disons, 5 000 €, le premier freelance venu aurait pu lui faire un site digne de ce nom.

    Comment ose-t-elle qualifier les 217 000 visites du premier jour de « succès » ? Et prétendre avoir fait des économies ?

    Ce qui m’épate le plus, c’est que l’agence pour laquelle je travaille a réalisé un site pour la région Poitou-Charentes, Ségolène était très impliquée dans le projet.
    Le budget engagé était comparable, et elle a été très exigeante sur le design, l’accessibilité, les fonctionnalités, les bugs les plus mineurs… Je ne comprends pas.

  9. Alors là, je ne sais plus quoi dire.

    Ok, monter ce Buzz pour s’assurer un maximum de visites en quelques jours c’est génial.
    Mais faudrait pas que ça dure, ça deviens ridicule.:(

  10. @Végétal Graphik : mais on se fiche pas mal du buzz ! Ce qui me fait réagir moi, c’est que, comme dit Caroline C’est une insulte à tous les travailleurs du web. Oser « assumer » un tel site, avoir payé pour « ça », et si cher, c’est reconnaître qu’on n’y connaît rien et qu’on met dans le même sac les charlatans grippe-sous et les consciencieux amoureux du travail bien fait, qui peuvent être tous deux « pros ». Car, pour répondre à Grégoire, oui, des « pros » du Web capables de vendre une telle merde, y faut pas chercher beaucoup pour en trouver. Les uns facturent ça 500 €, les autres 5 000 €, et d’autres encore 50 000 €. Et y’a des clients (tout comme Ségolène) qui en sont très contents. Bin ouais.

    Vivement Paris Web :-)

  11. non mais franchement c’est juste pas possible d’être content de ça… p’tre qu’elle est contente de la police de l’erreur 500 et qu’elle n’a pas réellement vu son site ?!

  12. Ils en parlent ailleurs

    Désirs d’avenir : Fou rire général à la BBC | Video sur le Web

    [...] mieux comprendre (bien que visuellement on a tout compris !), voici l’avis de Barbablog (The webdesigner). Vous pouvez voir l’oeuvre webistique sur Desirsdavenir.com, mais comme le [...]

  13. Même la nouvelle version est consternante de banalité. Bravo pour le Joomla installé par défaut :D
    Pourtant, après en avoir pris autant dans la tronche à propos de ce site, les créateurs auraient pu manifester une quelconque démarche de vision appropriée pour la création de site dans les règles de l’art.

  14. Allez pour le fun, qd même…. un beau….
    « Database Error: Unable to connect to the database:Could not connect to MySQL »
    site politique je sais pas mais humoristique, certainement !

  15. Ils en parlent ailleurs

    Jean-Charles

    @Urko92 @eric_claxon @royalsegolene http://t.co/kKucEGOb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>