Bonjour Mathieu,

Évidemment, le nombre de chômeurs a augmenté et bien sûr qu’il y a plus d’emplois détruits en ce moment qu’il y a 2 ans ou même seulement un an, quoi qu’en disent les éconoclastes (@Léna: le doc auquel il est fait référence est un rapport datant de 2005 sur les créations et les destructions d’emploi aux Etats UNis. Un peu daté donc, car paraît-il cette crise est nouvelle, et un peu à côté géographiquement parlant. Sans vouloir être démago, pour se rendre compte que la situation du marché de l’emploi est quand même difficile en ce moment, je reprendrais les mots de Mathieu et te répondrai que il suffit de s’en rendre compte en allant voir ce qui se passe dans les usines. Ou dans les bureaux, ça marche aussi).

Je dis que votre carte est flippante en ce sens qu’elle ne répertorie que les destructions d’emplois sur la fin 2008. Elle ne propose pas de comparaison avec un autre critère, que ce soit le nombre de création d’emploi au même moment, ou le nombre d’emplois détruits un an plus tôt. Ça fait qu’on a l’impression que la situation est tout simplement catastrophique.

Alors que non ! Moi par exemple, je suis en train de créer mon emploi. Et pourvu que ça dure !