Vous êtes sur Barbablog et tu kiffes jeune. Cherche sur ce blog...

Parfois, le métier de webdesigner me déprime

Je viens de terminer un site pour un projet personnel. Le cahier des charges était de réaliser un site clair, sobre, efficace. J’ai utilisé peu de couleurs, très peu d’images et des polices très visibles pour le menu. J’ai passé un certain temps à peaufiner les détails, car je suis persuadé que ce sont les détails qui font la différence entre un chouette site et un pur site.

Au final, je suis arrivé à un site clair, épuré, et que je croyais être dans le top de la tendance minimaliste. Le contenu ressort bien et en un clin d’oeil on sait de quoi parle le site.

Comme je n’ai pas la science infuse, je montre le résultat à quelques personnes de mon entourage perso et pro. La plupart des retours que j’ai obtenus étaient du genre : c’est bien, mais c’est cheap. Ca manque un peu d’images et de trucs animés. Comme je n’ai pas la science infuse, je suis intimement persuadé que au final c’est effectivement bien mais  cheap.

Ce qui me déprime un peu, ce n’est pas tellement de m’être banané sur un design – chose que je suis censé réaliser sans aucun problème (même les yeux bandés et les mains attachées dans le dos, même en écoutant Dany brillant qui chanterait le dernier tube de Kyo ce qui est quand même peu pobable vu que de toute façon Kyo ne fera plus de tubes) vu que c’est mon métier. Ce qui me déprime un peu c’est que l’une des grosses ficelles de ce métier, c’est que rajouter une image type header en haut d’une maquette, une image un peu abstraite, avec des couleurs saturées, et un petit effet animé, genre bandeau en flash avec quelques effets d’opacité et un arrière plan subtilement animé (genre des petites formes qui bougent on sait pas à quoi ça sert on sait pas ce que c’est mais ça fait joli), hé bha ça, rien que ça, ça suffit à faire la différence entre une maquette Ouiais, c’est bien hein, mais c’est un peu cheap et une maquette Woaow il déchre ton site !

Je vais donc allez me chercher une belle image un peu abstraite sur une banque d’image quelconque, ressortir mon flash, et faire un bandeau animé avec des trucs qui bougent derrière qu’on sait pas  à quoi ça sert mais ça fait joli.

Moralité

Bordel de métier Ne jamais oublier les bases du webdesign : coins arrondis, fonds dégradés et images saturées.

En plus mon scoot il est en rade. En plus il fait froid. Et puis il fait nuit. Greumbeul greumbeul.



Reagissez

Si ce billet vous a plu ou si vous voulez apporter des précisions, ou si vous n’êtes pas d’accord avec ce que je raconte, c’est ici qu’il faut vous manifester. Je me réserve toutefois le droit de supprimer toute contribution insultante ou qui n’aurait rien à voir avec la choucroute.

  1. C’est pourquoi je suis développeur (lol). Le design m’a toujours attiré mais… les goûts et les couleurs des autres ne sont pas forcement les mêmes que soi. En ce qui me concerne, du PHP restera toujours du… PHP. En tout cas courage 😉

  2. faire un bandeau animé avec des trucs qui bougent derrière qu’on sait pas à quoi ça sert mais ça fait joli

    On dirait une chanson de Benabar… fait gaffe, c’est mauvais pour la santé ! 😉

  3. Je cite Ellen Lupton:

    « De nombreux actes graphiques désespérés (notamment l’usage des dégradés, des ombres portées et des transparences) sont principalement dus au manque d’une idée forte. Une bonne idée guide le travail et fournit un cadre aux décisions créatives. »

    Ca me rappelle un dossier fait par un portail pour graphiste et qui donnait des « conseils » pour faire une création qui claque. Y avait des idées du genre « ajouter quelques lignes de textes qui ne veut rien dire en très petite taille, ajouter un fondu entre deux images… ».

  4. Bonjour,

    Ne te plains pas, imagines le cas d’un développeur, qui lui ne pourrait meme pas le faire, le bandeau plein de couleurs, avec des trucs qui bougent … 🙁

    Plus serieusement, j’ai remarque que plus le design est depouille, plus il est complexe a mettre au point, parce que justement chaque detail compte. Il faut reussir a faire passer un style, avec le minimum de choses.

    Je suis en cours de migration vers un nouveau theme, et les quelques enquetes effectuees autour de moi, montrent que les gens sont en attente de simplicite, et de sites qui « reposent » les yeux. Le minimalisme sera peut-etre la prochaine tendance …

  5. @Julien: j’ai connu des développeurs qui trouvaient une part de créativité dans la programmation. D’ailleurs, la base line de wordpress c’est « Code is poetry » 🙂

    @askalab: Benabar, c’est normal, je suis trentenaire moi aussi !

    @katsoura: C’est pas faux. En général, pour designer un site, je pars du contenu, et là, l’idée s’impose d’elle même. Dans ce cas précis, je n’avais pas vraiment de contenu. Enfin il est venu après. D’où le bananage je pense.

    @Emmanuel: je suis moi aussi persuadé que la tendance minimaliste a beaucoup d’avenir devant elle. D’ailleurs…

  6. Une image un peu abstraite, ça sera toujours mieux qu’une photo recadrée représentant des gens souriants et heureux sortis de nulle part:p.

  7. Au risque de me faire houspiller, je trouve que « c’est bien, mais c’est cheap » colle trés bien à la mouture de 31design.fr très minimaliste.
    D’un coté je trouve ça plus cheap qu’épuré et ça ne met pas directement en valeur tes « qualités » de webdesigner. Il faut aller à la page réalisation pour voir l’étendu de ton talent 🙂 .
    D’un autre coté Robial a fait de la charte CANAL un must avec le minimalisme à l’état pur.

    Alors ca se trouve tu es dans l’air du temps et tes clients sont hasbeen, mais ce sont tes clients :-).

  8. les bases du webdesign : coins arrondis, fonds dégradés et images saturées.

    Oui, c’est vrai … mais c’est celles d’aujourd’hui, heureusement qu’elles ont évolués et qu’elles évolueront encore, car sinon on s’ennuierait tout de même…

  9. @sebyrollins >> Mes clients ont raison. Je les écoute et je les aime 🙂 Bon sérieusement, je pense effectivement qe le rôle d’un portfolio n’est pas tant de montrer « ouah, regardez comme je suis différent des autres et comme je tente des trucs ! Quoi vous aimez pas ? Pfff vous êtes nuls, zavez rien compris » que de provoquer l’effet « Waouw ! Je VEUX travailler avec lui (Monique, il nous reste du budget ?) ». Je vais donc revoir ma copie – avec un peu plus d’effets « Waouw » dedans.

    @gaetan >> c’était ironique les bases du webdesign 😉 D’ailleurs, il n’y a pas sur ce blog un seul coin arrondi ou un seul dégradé qui traine !

  10. Bon, tu sais qui aime le style épuré sans chichi…monsieur Gougle, peut être ils embauchent 😉

  11. Tiens bon ! Et te laisse pas lobotomiser !

  12. Salut, si je peux faire part de mon avis, moi je pense qu’il faut trouver un juste milieu. Je partage ton avis sur les conséquence du « tape à l’oeil requis » pour être dans la tendance. Le web design est sujet à l’effet de mode, hors l’effet de mode représente la majorité visible, donc affirmer sa personnalité brute malheureusement tend à se fermer dans une communauté minimaliste, qui partage ton opinion. Pas le choix, y’a une valeur sur laquelle je compte énormément, c’est l’adaptation. Donc s’adapter mais sans pour autant plagier mécaniquement ;). Et puis cela créer l’opportunité de se renouveler et au final d’expérimenter donc selon moi ça a du bon.

    Good luck pour la suite 😀

  13. SebyRollins a bien résumé ce que voulait dire notre « c’est bien mais c’est cheap ». C’est juste que « ça ne met pas directement en valeur tes “qualités” de webdesigner. » Sous-entendu tes qualités dans la prouesse graphique, et non dans la réflexion sur l’évolution du webdesign. ( avec les boites ou tu es passé, tu devrais savoir que le webdesigner n’est pas payé pour réfléchir :p )

    Le péon moyen ne se dira pas que tu as longuement réfléchi sur ce design épuré, et que c’est voulu. Il se dira juste « tiens mon stagiaire aurait pu faire la même chose, pourquoi payer un mec pour un truc comme ça ».

    Tes clients voudront un truc qui pète, qui fait de la musique, qui envoie du confetti, qui rappelle une ambiance auto-tamponneuse à la fête foraine…

    Tes clients n’ont pas derrière leur site un service à la google ou à la facebook, ils sont obligés d’avoir un design « qui pète »… ca sert de cache-misère 🙂

  14. Tout est question de mode, faut pas chercher plus loin !

    Regardez depuis l’arrivée de MacOsX avec ses transparences, ses icones hyper léchées qui rebondissent, qui zooment etc. archi recopié par Vista et sur des distribs Linux, et sur les sites web !
    Pourquoi ? par ce que ça a apporté un gros changement, tout le monde a fait wouah !! et il en fallait pas plus, c’était plié
    .
    Demain si Apple lance un nouveau système avec aplats et 2 couleurs on va crier au génie et repartir pour une série de clonages de masse…

    Tant mieux pour les graphistes, ça donne du boulot, y’a des sites qui au bout de 6 mois sont déjà démodés parce que trop extrémistes dans les effets et les gadgets !

Haut de la liste
Votre commentaire