Le design : une question de choix

Mon fond d’écran en ce moment, c’est une image de John Hicks qui met en scène la phrase suivante : design is just making things line up (le design c’est juste ordonner les choses).

Dans le même genre de phrases définitives sur les bases du design, on pourrait rajouter : visual design is about choices. Ou en français: le design, c’est une question de choix. C’est exactement ce que démontre l’étude de cas de Luke Wroblewski sur les design comparés des sites de firefox et flock dans son article Common Visual Design Misconceptions :: UXmatters.

Dans cet article, Luke Wroblewski démontre comment le design du site de firefox ne nécessite qu’un seul click to action pour amener l’internaute à télécharger son navigateur. A l’inverse, sur le site de flock, l’équipe a dû mettre 4 clicks to action pour télécharger le navigateur tellement la page est saturée d’éléments « importants ». Là où la page de firefox se concentre sur une seule action : le téléchargement du navigateur, celle de flock affiche des news, des témoignages utilisateurs… Et oublie au passage que l’internaute est simplement venu là pour télécharger un soft.

Le design, c’est une affaire de choix donc.

Si vous n’êtes pas convaincu par la démonstration de Luke Wroblewski et si vous pensez que le design n’a rien  à voir avec le contenu et la hiérarchisation de l’information, vous pouvez toujours essayer l’autre école, celle du makemylogobigger. Ça peut marcher, on sait jamais….

Réagissez

Si ce billet vous a plu ou si vous voulez apporter des précisions, ou si vous n’êtes pas d’accord avec ce que je raconte, c’est ici qu’il faut vous manifester. Je me réserve toutefois le droit de supprimer toute contribution insultante ou qui n’aurait rien à voir avec la choucroute.

  1. Il date de quand l’article de lucky Luke ?
    Parce que quand je vais sur le site de Flock, j’ai bien 1 « click to action ».