Vous êtes sur Barbablog et tu kiffes jeune. Cherche sur ce blog...

Développeurs, devenez webdesigners

Stefano, de Stefano’s lynotype, a publié un long long billet pour aider les développeurs à designer un site web correctement :  Why Programmers Suck at CSS Design

Il part du postulat de base qu’un développeur n’a pas moins de goût que quiconque. Il a juste plus de mal à verbaliser les raisons pour lesquelles tel ou tel design est efficace (car moins l’habitude) donc plus de mal à mettre en oeuvre les moyens et les concepts qui permettraient de réaliser un design propre et efficace :

Il y a une idée reçue selon laquelle les développeurs ne seraient pas capable de designer un site car ils n’auraient eux-même pas de goût.Pourtant, n’importe quel développeur est capable de vos dire quel design il préfère lorsqu’on lui montre deux maquettes, même si ils ont du mal généralement à argumenter leur réponse. Ceci un indice – du moins je le pense – qui m’incite à croie que chacun d’entre nous possède de manière inhérente un certain sens de l’esthétisme ; ce qui diffère par contre, c’est la capacité à transformer un vague ressenti en action et en procédures réutilisables. C’est ça le vrai problème.

Comprenez-moi bien : je ne dis pas que n’importe qui peut sortir un design simple, vraiment beau, efficace, créatif et qui plairait à un bon pourcentage de la population. Loin de là.

Mon objectif ici est beaucoup simple et beaucoup plus humble : donner aux développeurs des trucs et astuces et quelques conseils pour donner un aspect plus clean à leurs pages, les rendre plus lisibles, et, je l’espère, plus professionnelle, élégante et original qu’elles ne l’étaient auparavant.

Suit un long guide sur les bonnes pratiques en CSS pour réaliser comme il dit de belles pages, élégantes, cleans et pro. En gros, un guide à l’intention des développeurs pour devenir un peu plus designers. Je le conseille donc aux développeurs mais aussi à tout les webdesigners en manque d’inspiration (et ne dites pas que ça ne vous arrive pas, ça arrive), surtout la partie Finally Colors, dans laquelle il parle de contraste et de choix des couleurs. Intéressant.

P.S. : ça existe pas un guide dans l’autre sens ? Pour donner aux webdesigners des trucs et astuces pour devenir une brute de développeur ?



Reagissez

Si ce billet vous a plu ou si vous voulez apporter des précisions, ou si vous n’êtes pas d’accord avec ce que je raconte, c’est ici qu’il faut vous manifester. Je me réserve toutefois le droit de supprimer toute contribution insultante ou qui n’aurait rien à voir avec la choucroute.

  1. Revue de web semaine 44 | Higherweb ::: Le BLOG

    […] ou webdesigner… qui suis-je ? Développeurs, devenez webdesigners – […]

  2. Une question me taraude. Comment voyez-vous l’avenir des webdesigners face à l’avancée des CMS open source et de leur multitude de templates gratuits (ou payants)? J’imagine qu’il y aura toujours un marché pour les design vraiment uniques mais j’imagine aussi que de moins en moins de monde aura besoin de webdesigners quant on peut mettre soi même sur pied un site de qualité professionnelle facilement.
    Mathieu.

  3. porte blindée >> ça fait quelques années que les CMS existent, et pourtant, il y a toujours des webdesigners. Il y aura comme vous le dites toujours des demandes pour un design unique, c’est évident, et je suis même persuadé qu’il y en aura de plus en plus. C’est sûr qu’un particulier qui se débrouille un peu préfèrera toujours utiliser un thème gratuit plutôt que de faire appel à un webdesigner, mais une entreprise, à l’inverse, préfèrera toujours avoir « son » design unique – et donc utiliser (et payer) les services d’un webdesigner.

    Par ailleurs, et pour répondre complètement à vos interrogations, avec l’arrivée des cms, les métiers du web (webdesigner, webmaster et développeurs) ont évolué. En 1998, il suffisait de parler 3 bout de html pour être webmaster. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Avec l’arrivée de nouveaux outils, les métiers du web ont évolué et se sont spécialisé. Peut-être que 10 ans effectivement, le métier de webdesigner tel qu’on le connaît aujourd’hui n’existera plus, mais un autre métier – ou plusieurs autres métiers- seront venus le remplacer.

    Voilà comment je vois l’avenir de mon métier face à l’avancée des cms open source.

  4. Cela reste quand même 2 métiers differents et indissociables!
    D’autre part on ne peut pas tout faire avec les CMS, moi-même développeur, je me retrouve souvent coincer, ils ne sont pas encore assez flexible et rien ne vaut le code à la main avec l’aide d’un graphiste!

  5. Merci Grégoire pour la réponse. C’est vrai que les design unique ont de beaux jours devant eux justement grâce à l’avancée des templates disponibles à droite à gauche par tout un chacun.
    3 bouts de html…mince j’aurais pu être webmaster en 1998! 🙂
    Mathieu.

  6. P.S. : ça existe pas un guide dans l’autre sens ? Pour donner aux webdesigners des trucs et astuces pour devenir une brute de développeur ? >>>>>

    Non, le développement c’est un truc sérieux! Ca s’apprend pas dans un livre, faut être passionné! Et être une brute.

Haut de la liste
Votre commentaire