Vaste problème que le choix d’un CMS. En tant que webmestre (profil communiquant-« débrouillard »), actuellement en train de monter une activité professionnelle centrée sur l’image sur le net, je suis moi aussi en train de rechercher la perle rare. Mon expérience en matière de CMS se borne, à titre pro, à une solution confidentielle propriétaire et à Typo3 (définition des besoins + contributeur) ; et à titre amateur, à WordPress (blog).

Je suis un peu surpris que Typo3 n’ait pas encore été mentionné, car c’est également un CMS des plus puissants, même si sa prise en main est hard rien qu’en tant que simple contributeur. En outre, j’ai l’impression que côté ecommerce les usages de ce cms soient encore un peu… timides.

Tout dépend bien sûr du projet (Open source ou non, respect des standards ou pas forcément, souplesse, évolutivité, orientation ecommerce, multilinguisme…), ainsi que du profil des protagonistes (maîtrise informatique, langue, manipulation des images…). Bien que très accessible, WordPress me semble pour l’heure un poil trop limité, tandis que Drupal (6+) me semble assez bien placé. J’intègre aussi Joomla dans mes recherches, que je connais mal. Au passage, le catalogue d’extensions de Joomla m’a paru assez bien fichu. Joomla, one point !

Mais suis-je capable de paramétrer et utiliser un CMS tel que Drupal ? J’ai lu quelque part que « l’administration de Drupal peut se faire par tout non développeur, à condition d’être familiarisé avec l’environnement retenu. » (source). « Essaye-le », serez-vous peut-être tenté de me souffler. Mais je sais que ce genre de CMS, comme Typo3, ne s’aborde pas aussi facilement que WP (ou encore Joomla?) ; la courbe d’apprentissage, comme on dit, est réputée raide, et je ne peux pas me permettre de trop jouer à l’alpiniste non plus…

Je me documente donc beaucoup pour l’instant (comme je l’avais fait avant de choisir WP pour feu mon blog). J’utilise notamment cmsmatrix, mais avec des pincettes car tout n’est pas également à jour et fiable (voir aussi ). Il faut bien dire qu’en élargissant les sources on est amené à lire un peu tout et son contraire… Il y a aussi des informations importantes pas faciles à trouver, notamment s’agissant des performances des CMS. Mais il est vrai que là encore, on lit des choses contradictoires, sans doute en partie car il y a pas mal de paramètres à prendre en considération. Bon allez, je m’y remets…