Vous êtes sur Barbablog et tu kiffes jeune. Cherche sur ce blog...

Blog et utilisabilité : les 10 erreurs à éviter

Lorsque Jakob Nielsen [1] écrit un billet sur les 10 erreurs de design sur les blogs, on peut le lire avec attention. Avec attention ne signifie pas avec dévotion. Même si Jakob Nielsen est un expert internationalement reconnu, on a tout à fait le droit d’être en désaccord avec lui. Et même si on a pas le droit, je le prends. Démonstration.

Weblog Usability: The Top Ten Design Mistakes, traduction et digressions

  1. No Author Biographies – pas de bio de l’auteur
    Mettre une biographie permet au lecteur de savoir qui il lit, où il se trouve. Ca met en confiance, un peu comme Nicolas Sarkozy lorsqu’il cite Jaurès et Léon Blum dans son discours d’investiture à la candidature de l’UMP.
  2. No Author Photo – pas de photo de l’auteur
    Oui alors là Jakob, je dis bof bof bof. La photo c’est comme les antibio : c’est pas obligatoire. C’est vrai quoi, déjà mère nature ne nous a pas tous gâtés pareil et en plus si j’ai envie de garder un peu d’anonymat et ne pas me faire agresser par une horde de fan déchaînés dès que je sors acheter ma baguette [2], c’est mon droit. Plus sérieusement, je trouve que l’exercice du blog est déjà très autocentré, alors rajouter son portrait en plus, c’est trop.
  3. Nondescript Posting Titles – des titres non descriptifs
    Sur ce coup là je suis plutôt de l’avis de Jean Marc Hardy qui conseille dans écrire pour les blogs d’alterner des titres accrocheurs et des titres informatifs. On est sur un blog quand même, c’est censé être un peu personnel, drôle, fun, décalé.
  4. Links Don’t Say Where They Go – des liens qui ne disent pas vers où ils renvoient
    C’est l’une des « best practice » de l’écriture en ligne : pas de lien du type cliquez ici pour voir notre rapport annuel – mais plutôt : consultez notre rapport annuel. C’est même le W3C qui le dit alors on ne peut que remuer la tête de bas en haut et dire « oui jakob ».
  5. Classic Hits are Buried – pas de best of
    C’est un problème que tous les sites rencontrent : comment ne pas se laisser se perdre au fin fond des archives d’un site un billet ou un article qui bénéficie toujours d’une popularité importante. Le best of est un des moyens de remédier à cela. D’ailleurs j’ai suivi les conseils de Jakob Nielsen et rajouté un best of barbablog dans la menu (si là regardez, juste à droite).
  6. The Calendar is the Only Navigation – le calendrier comme seule navigation
    J’avais abordé le sujet de manière un peu cavalière lorsque je déclarais avec véhémence « Halte à la navigation chronologique ». Mais ça c’est la fougue de la jeunesse. Jakob Nielsen qui a pas loin de 50 ans adopte approche bien plus mesurée et déclare calmement que la navigation chronologique n’est pas toujours la meilleure entrée pour un site web. Il préconise d’utiliser plutôt un découpage thématique (les catégories), plus pertinent.
  7. Irregular Publishing Frequency – une fréquence de publication irrégulière
    L’important n’est pas de publier comme un forcené mais régulièrement. Ainsi on habitue ses lecteurs à une fréquence de publication, un rendez-vous. A ceux qui pensent qu’une fréquence de publication élevée engendre mécaniquement plus de trafic, je les invite à lire le billet d’Emmanuel pourquoi la fréquence de publication d’un blog n’importe plus.
  8. Mixing Topics – mélanger les sujets
    Plus votre contenu est spécialisé, plus qualifiée sera votre audience et plus vous aurez d’influence dans votre champs particulier. C’est la théorie de la niche. Encore une fois, la position de Nielsen là-dessus bien que juste est un peu extrème. L’exercice du blog permet justement de se perdre parfois dans des sujets hors topic, c’est même à mon sens nécessaire pour apporter un peu respiration dans le flux des billets.
  9. Forgetting That You Write for Your Future Boss – oublier qu’un jour votre futur patron pourrait lire votre blog
    Eviter de glisser des opinions trop tranchées ou d’aborder tout sujet un peu trop sensible comme par exemple le discours d’unvestiture de Nicolas Sarkozy à la candidature de l’UMP. Evidemment, je ne suis pas d’accord avec ça. Et ce discours était une arnaque.
  10. Having a Domain Name Owned by a Weblog Service – ne pas avoir son propre nom de domaine
    Pour Jakob Nielsen ne pas être propriétaire de son nom de domaine et héberger son blog sur une plate forme du type http://monblog.typepad.com, c’est abandonner son destin à quelqu’un d’autre. Un peu excessif mais ça va dans le sens des problématiques d’identité numérique qui commencent à émerger sur le web. Ceci dit, entre abandonner son destin à une plateforme de blog ou tenter de capitaliser sur un nom de domaine en barbayellow.com, je ne sais pas ce qui est le plus suicidaire.
  1. Jakob Nielsen est le grand gourou de l’utilisabilité. En gros c’est un gars qui passe beaucoup de temps à réfléchir sur ce qu’il faudrait faudrait faire pour rendre les sites internet plus lisibles, plus ergonomiques et plus navigables. Un monsieur plus en quelque sorte. En terme moins triviaux, c’est un spécialiste de l’IHM qui s’est penché très tôt sur le domaine du web.
  2. tradition, celle que je préfère


Reagissez

Si ce billet vous a plu ou si vous voulez apporter des précisions, ou si vous n’êtes pas d’accord avec ce que je raconte, c’est ici qu’il faut vous manifester. Je me réserve toutefois le droit de supprimer toute contribution insultante ou qui n’aurait rien à voir avec la choucroute.

  1. Pourtant la photo c’était une bonne idée 😉

  2. Marrant que tout le monde pointe sur mon billet sur la fréquence de publication alors qu’en fait je dis dedans que je ne suis pas tout à fait d’accord.
    D’accord pour ce qui est de la pertinence et de la qualité mais malheureusement les faits sont tétus et je ne peux que constater chaque jour que Google privilégie mécaniquement la fréquence de publication. Ce n’est pas une affaire de perception de la qualité mais de simple statistique j’en ai peur…

  3. Mais dis moi la parizienne, il me semble que chez toi non plus il n’y a pas de photo… Comme quoi, je ne suis peut-être pas le seul à ne pas vouloir me faire agresser par « une horde de fan déchaînés dès que je sors acheter ma baguette » 😉

  4. damned, je suis démasquée !

Haut de la liste
Votre commentaire